masculins / Lorient - OL J-1

18 Lyonnais pour le déplacement à Lorient

Publié le 15 septembre 2006 à 17:30 par BV

Gérard Houllier a dévoilé le groupe lyonnais qui se rendra au stade du Moustoir samedi pour y défier Lorient. 18 joueurs effectueront le déplacement. Sidney Govou légèrement touché au genou gauche sera ménagé.

Le groupe lyonnais : Benzema, Abidal, Berthod, Coupet, Clerc, Cris, Diarra, Juninho, Müller, Fred, Tiago, Källström, Malouda, Toulalan, Réveillère, Squillaci, Vercoutre, Wiltord.

GERARD HOULLIER :

Quelle est votre réaction après la rencontre contre le Real Madrid ?
Lorsque j’ai revu le match, ce qui m’a impressionné, c’est que cela allait vite des deux côtés. Lorsqu’on domine, on a toujours l’impression que l’adversaire est faible mais ce n’était pas le cas. Ils ont très bien joué. J’ai été impressionné par notre vitesse d’enchainement. Chaque fois que l’on prenait le ballon, il pouvait se passer quelque chose. Nous sommes capables d’être dominateurs mais également d’être dominés. Si on veut voyager loin, on doit être capables d’avoir les 2 registres : être dominateurs et créatifs mais également dominés et bien se replacer. J’attache beaucoup d’importance à la rigueur et la discipline tactique qui constituent un cadre pour la liberté.
Le grand secret de notre réussite réside dans le travail. On ne travaille jamais assez or on est plus performants dans l’effort quand l’ambiance est bonne. Deux choses me plaisent tout particulièrement dans ce groupe. La première est l’attitude du banc et la réponse des joueurs qui rentrent en jeu. Ils apportent tout de suite de la fraicheur, du dynamisme et un plus. Ils sont souvent décisifs. La seconde réside dans l’ambiance qui y règne. Il y a dans l'équipe un climat de travail, de sacrifice pour l’autre et un énorme esprit d’entraide. Or cette entraide émane de l’ambiance qui règne dans le groupe.

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez décidé d’aligner Patrick Müller face au Real ?
Pour de multiples raisons essentiellement d’ordre tactique.

N’est-il pas difficile d’affronter Lorient après une telle rencontre face au Real ?
Non. C’est aussi excitant et passionnant. Je suis confiant quant à l’attitude des joueurs lors de ce match. Je sais qu’ils vont être présents car notre objectif numéro 1 n’est pas le Real Madrid mais le 6e titre de champion de France. Cela passe par de grosses performances en championnat ainsi qu’une régularité dans les résultats. Notre parcours de septembre comprenait 6 cols, nous atteignons le 3e.

Que vous inspire cette équipe de Lorient ?
Il s’agit d’une bonne équipe qui a la même philosophie de jeu que Troyes, qui joue et développe du jeu. Ils ont battu le Paris Saint Germain et Nantes.

Après l’énorme débauche d’énergie de mercredi, le temps de récupération des joueurs vous semble-t-il suffisant ?
Oui mais je vais tout de même en laisser certains au repos en prévision de la succession des matchs à venir. Je précise que je ne vais pas changer des joueurs pour changer des joueurs. L’intérêt demeure de gagner des matchs. Je vous informe qu’Alou Diarra sera au moins sur le banc. Il est envisageable qu’il joue… C’est même presque probable.

Au poste de latéral droit, Anthony Réveillère et François Clerc semblent très proches… Comment faîtes vous votre choix ?
Je vois en fonction de la forme du moment. J’aime beaucoup les deux. J’ai besoin des deux. Ils ont des caractéristiques différentes mais un style semblable. J’ai par ailleurs aimé la très bonne seconde période d’Anthony contre le Real. Je le répète : nous avons besoin de tout le monde. J’ai beaucoup apprécié les réparties de Patrick Müller après la rencontre contre le Real : il a tout compris. Tout le monde contribue au succès. Il faut oublier cette idée selon laquelle il y a des remplaçants. Il y a un groupe.
Sur le même thème