masculins / CDF Finale

1971 : Une finale ratée

Publié le 25 avril 2012 à 10:00 par R.B

L’OL va soulever sa 2ème Coupe en s’imposant en fin de match.

Avec deux anciens lyonnais dans ses rangs, le Stade Rennais a pris la mesure d’un OL à côté de la plaque dans cette finale. Un très mauvais match des coéquipiers de Di Nallo en cette fin de mois de juin. La chaleur, les trois semaines d’écart entre la ½ finale et cette finale, le choix de faire tourner l’effectif ont certainement pénalisé ce groupe olympien qui a manqué cruellement de jus comme le reconnaitra Di Nallo. Et comble de malchance, le club breton s’imposera sur un penalty « manqué » d’André Guy qui marquer après avoir frappé la terre. Une finale où l’ancien Olympien Marcel Aubour « jouera à la pétanque » avec des artichauts qui avaient atterri sur la pelouse.

Pour arriver au Stade de Colombes le 20 juin 1971, l’OL avait sorti Bourges 1 à 0, Louhans 2 à 1 puis en match aller et retour l’ASSE 0 à 2 et 3 à 0, Dunkerque 3 à 1 et 3 à 2, Sochaux 1 à 1 et 1 à 1. Buteurs : Di Nallo 7, Félix 5, Perrin et Ravier 1.

Au Stade de Colombes, 46 801 spectateurs ; arbitre, M. Vigliani.

OL : Chauveau – Domenech, Mihaijlovic, Baeza, Valette (puis Lhomme) – Perrin, Prost – Chiesa, Félix, Di Nallo, Ravier. Entr : Mignot.

Stade Rennais : Aubour – Cosnard, Cédolin, Chlosta, Cardiet – Garcia, Naumovic – Guy, Kéruzoré, Betta, Rico. Entr : Prouff.

But : pour le Stade Rennais, Guy (63ème S/P).

Sur le même thème