masculins / OL Féminin

2-0. Nouvelle victoire de l’équipe 1

Publié le 11 juin 2006 à 19:12 par MG

A la pleine des jeux de Gerland cet après-midi, les joueuses de l’Olympique Lyonnais ont bouclé ce championnat de France (22ème journée) de la plus belle des façons en s’imposant 2 – 0 face à Compiègne.

Elles s’étaient donné pour mission de sauver leur 3ème place, et ce n’est pas le soleil de plomb qui les en aura empêché. Cela fait 10 matchs successifs à domicile sans défaite pour les olympiennes.

Le groupe Olympien
Emilie Gonssollin , blessée au gros orteil du pied droit dimanche dernier à Vendenheim, est restée dans les tribunes. C’est Cécile Locatelli qui pour l’occasion a du prendre en charge le côté gauche de la défense. Pas de changement dans l’axe, Delphine Blanc, Coralie Ducher ont très bien su protéger leur but. A gauche, Gwenaelle Pelé a retrouvé son poste aujourd’hui encore.
La brésilienne Simone, légèrement ennuyée par une douleur derrière le genou droit, a elle-aussi été ménagée. Sandrine Dusang et Anne-Laure Perrot ont assuré à deux le milieu de terrain défensif. Devant elles, Farid Benstiti avait choisi de faire confiance une nouvelle fois à Aurélie Naud dès le début du match, ainsi qu’à Mélissa Amalfitano sur la droite. Shirley Cruz sans surprise en numéro 10. Enfin, seule en pointe, Dayane Da Rocha devait conclure devant la portière de Compiègne. Sandrine Brétigny était suspendue. Enfin Aurore Pegaz pour protéger les filets.
Sur le banc, Alix Faye Chellali et Ludivine Bruet qui a fait son grand retour après plusieurs semaines de soin à la cheville.

GROUPE Compiègne : S. Launay, A. Le Goallec ©, N. Benmokhtar, M. Blin, A. Smuczer, C Vandenhove, AS Buranello, M Laignier, S. Lemaire, L. Mariani, E. Corbeau, C. Rohart, E. Milassin.
Arbitres : Christophe SIMON, Manuel DACRUZ, Christophe AGULLO.

Dès le début de la rencontre, le jeu est majoritairement lyonnais, mais les occasions se font rare devant le but et sur les quelques contres de Compiègne, Aurore Pegaz risque dangereusement d’être battue.
Jusqu’à la pause, tour à tour, Dayane Da Rocha et Shirley Cruz tentent d’inquiéter la gardienne adverse mais en vain.
Au retour des vestiaires, les Rouge et Bleu ont mis très vite la pression avec un jeu beaucoup plus offensif. Mais comme en première mi-temps, les visiteuses parviennent rarement mais surement à se procurer de belles opportunités.
68ème minute de jeu, peu après l’entrée d’Alix faye Chellali en remplacement de mélissa Amalfitano, enfin, la brésilienne Da Rocha fini par avoir raison de Sandrine Launay en inscrivant le premier but de la rencontre sur une longue ouverture de Coralie Ducher.
Dès lors, les qualités techniques de nos lyonnaises prendront leur véritable allure. L’entrée en jeu de Ludivine Bruet, cinq minutes plus tard, va encore rajouter en fraicheur offrant, avec Cécile Locatelli, un renfort bien utile à Dayane da Rocha et Shirley Cruz sur le côté gauche. Tant et si bien que le deuxième but ne tarda pas, une réalisation Dayane-Shirley parfaite dans l’axe.
2-0. Deux buts dédiés à leur collègue Simone présente sur le bord du terrain. Sur leurs tee-shirts, sous le maillot, était inscrit « Simone e Lindsay – Dedicado Nossas as Amigas Queridas ».
Au coup de sifflet final, Cécile Locatelli, elle, a passé pour la dernière fois de sa carrière, le pied en dehors du terrain… Elle reste au club et devrait nous offrir toutes ses anecdotes sur le foot féminin l’année prochaine.
Sur le même thème