masculins / OL - Milan AC J-1

2 chocs avant OL - Milan

Publié le 28 mars 2006 à 11:00 par BV

Première soirée des quarts de finale et deux chocs au programme : <b>Arsenal – Juventus</b> et <b>Benfica – Barcelone</b>.

Soirée de retrouvailles à Highbury. Retrouvailles sentimentales tout d’abord. L’annonce du nom de Patrick Viera dans un stade que le milieu de terrain des bleus ne connaît que trop bien devrait constituer le premier moment fort de la soirée. Après 9 saisons passées sous le maillot des Gunners, l’ancien capitaine des canonniers revient dans une arène où il jouissait d’une formidable popularité.
Il sera accompagné d’une forte colonie bleue. Avec 5 français dans ses rangs, la Juventus 2005/2006 imite Arsenal, longtemps principal réservoir de joueurs français expatriés. Du côté turinois, David Trézeguet, déjà auteur de 6 buts dans la compétition, cherchera à tromper une défense londonienne au sein de laquelle Sol Campbell manquera à l’appel, victime dimanche d’une blessure à un orteil.
Autre fil rouge de cette rencontre au sommet, ses retrouvailles avec Thierry Henry devraient attirer tous les objectifs. Après avoir grandi ensemble au centre de formation de l’AS Monaco, les deux compères de l’attaque des Bleus devraient une nouvelle fois être très attendus et observés. Motivé après un court passage infructueux dans le club piémontais, Titi retrouvera sur sa route une défense bianconneri étrangement absente lors du tour précédent face au Werder Brême.
Les coéquipiers de Lilian Thuram pâtiront des absences de Pavel Nedved suspendu et Del Piero blessé.
Entre le leader incontesté de la Série A et une équipe d’Arsenal embourbée à la 5e position de la Premier League, le duel semble déséquilibré sur le papier. Toutefois l’envie et la motivation d’un Thierry Henry frustré de la saison de transition des Londoniens, conjuguée à l'insouciance de ses jeunes coéquipiers, pourrait bien mettre en difficulté une Juventus qui n’a plus gagné l’épreuve depuis 10 ans.

L’autre rencontre semble encore plus d�séquilibrée. Le Barça et sa constellation de stars rendent visite à un Benfica Lisbonne, actuel 3e du championnat portugais. Grands favoris de l’épreuve, les hommes de Franck Rijkaard devront toutefois se méfier, cette rencontre constituant peut-être le plus grand piège d’une saison jusqu’ici parfaitement maîtrisée. Les défections se multipliant dans les rangs catalans, (Puyol suspendu, Marquez, Edmilson et Messi blessés), l’entraîneur hollandais sera contraint d'innover afin de ne pas vivre une cruelle désillusion. Privés de défenseurs centraux de métier, les Catalans devront composer avec Oleguer recentré et le jeune Rodri, agé de seulement 21 ans. Ils pourraient également subir la motivation décuplée des anciens barcelonais Simao et Geovanni.

Les rencontres de la soirée :

Arsenal – Juventus Turin
Benfica Lisbonne – FC Barcelone
Sur le même thème