masculins / OL - Bordeaux J-4

3 questions à... Cris

Publié le 27 mars 2007 à 15:28 par SR

Le défenseur Brésilien Cris nous livre ses impressions à 4 jours de la finale tant attendue entre l’OL et les Girondins de Bordeaux.

Cris, quel est votre état d’esprit avant d’aborder cette finale ? C’est une finale ! Et une finale, cela se gagne. On peut marquer l’histoire, s’inscrire durablement en réalisant un doublé que le club n’est jamais parvenu à réaliser. La coupe de la Ligue est une tout autre compétition, ce n’est pas un championnat. Tout se joue sur un match, un seul, et on est très motivé pour ajouter une ligne supplémentaire à notre palmarès.

Cette finale est-elle une revanche sur l’élimination en Champions League contre Rome ? La Champions League est la plus prestigieuse des compétitions mais je ne prends pas cette rencontre comme une revanche. On ne peut pas comparer les deux compétitions. Nous sommes bien évidemment tous déçu de cette élimination mais nous sommes maintenant tournés vers cette finale. On pensait tous aller plus loin, mais le foot c’est comme ça. Un jour cela te sourit, d’autres pas... Tout peut arriver dans le foot. Après l’élimination, il faut savoir se retourner… Repartir, se reconcentrer. On s’attend à un vrai match de football contre une équipe technique, qui aime jouer au ballon, un peu comme nous. J’en ai déjà discuté avec Claudio. C’est d’ailleurs lui qui a inscrit le premier but de la finale en 2001. Il faudra être prudent. Ils ont des joueurs capable de faire la différence à tout moment : Micoud par sa technique, Darcheville par sa vitesse, Ramé…J’ai eu Wendel au téléphone et je sais qu’ils sont très très motivé.

Comment se passe votre préparation ?
On part quelques jours avant. On sera tous réuni pour s’entraîner, pour parler… Les internationaux seront de retour. Il est important d’être au grand complet pour préparer la rencontre. De mon côté, je me sens bien aujourd’hui. Je suis en forme physiquement, j’ai le sourire et je suis bien motivé. Ces derniers matchs, cela n’allait pas trop mais aujourd’hui cela va bien mieux. C’est peut-être l’élimination en Champions League qui m’avait fait du mal.
Sur le même thème