masculins / OL 4 - PSV Eindhoven 0

3 questions à ... Tiago

Publié le 09 mars 2006 à 19:39 par BV

Tiago évoque la rencontre d'hier soir, sa performance personnelle ainsi que ses espérances à la veille du tirage au sort.

Pouvez vous nous donner votre sentiment sur cette soirée ?
Ce fut une bonne soirée puisque nous accédons aux quarts de finale après avoir réalisé un très grand match. On avait de multiples raisons de nous réjouir : on accédait aux quarts de finale et on fêtait la naissance de la fille de Fred. Je n’ai pas de mot pour exprimer ce que j’ai ressenti sur le but de Fred. C’est le genre de but qui fait se lever tout un stade. Il a vraiment mérité ce but. Je ne pouvais que lui dédier. Il fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Je suis admiratif. Il était papa depuis quelques heures mais a tout de même tenu à jouer ce match. Je ne peux donc qu’être admiratif.
Nous ne pensions pas que ce serait si facile de battre le PSV. Gagner là bas nous a grandement facilité la tâche. La clé de notre victoire se situe dans le désir dont nous étions animés. Nous sommes rentrés très fort dans ce match. A aucun moment nous ne leur avons laissé l’espoir de pouvoir revenir et marquer. Cela nous a permis de ne jamais douter.
Lyon est en quart de finale mais Chelsea est éliminé, c’est la preuve que j’ai fait le bon choix en signant à l’OL. Chelsea n’est plus en Champions League mais moi je participerai aux quarts de finale, je suis donc ravi. La Champions League constitue le rêve de tout joueur je ne peux donc que me réjouir d’avoir fait ce choix.

Parlez-nous de votre performance personnelle.
J’ai probablement réalisé mon meilleur match sous les couleurs de l’OL avec deux buts et une passe presque décisive. Toutefois le plus important hier était la qualification mais je suis naturellement ravi d’avoir inscrit mes deux premiers buts en Champions League. Le bonheur est double puisqu’ils arrivent dans le même match. Entre mon doublé et le but de Fred, nous étions vraiment comblés.
En seconde période, j’ai géré mon match en gardant à l’esprit la possibilité que je sois suspendu en cas de carton jaune. J’ai géré en me disant qu’en plus de Juninho, l’OL ne devait pas être privé d’un second milieu de terrain.
Cette soirée fut fantastique et inoubliable.Elle va rester à jamais gravée dans ma mémoire. Je me souviendrai toujours de cette ovation du public.

Parlez nous de la suite de la compétition. Pensez-vous que l’OL puisse aller au bout ?
Pour le moment tout se profile bien mais le tirage au sort décidera en grande partie de notre avenir. Il reste encore de très grandes équipes. Je pense qu’il faut éviter Barcelone car en ce moment ils semblent en très grande forme. J’ai une petite préférence pour Benfica parce qu’il s’agit d’un club dans lequel j’ai évolué et que j’ai aimé. Ainsi il y aurait un des clubs qui me sont chers en demi-finale. On doit rester humbles afin de passer les quarts de finale. On prendra les choses comme elles viendront, avec calme.
Sur le même thème