masculins / Sélections

4 Lyonnais lors de la victoire française en Bosnie

Publié le 16 août 2006 à 20:57 par BV

Les Français ont parfaitement préparé les qualifications pour l’Euro 2008 en allant s’imposer en Bosnie 2 buts à 1. Sur la pelouse de Sarajevo, 4 joueurs lyonnais ont participé à cette rencontre.

Dans les buts, Grégory Coupet retrouvait le poste qu’il avait occupé lors des matchs de qualification pour la coupe du monde 2006. Dans le champ, comme lors du mondial allemand, Raymond Domenech avait décidé de doter son équipe d’un côté gauche à connotation lyonnaise. Eric Abidal honorant sa 6e sélection dans son traditionnel rôle d’arrière gauche, épaulait Florent Malouda dont le nombre de sélections s’élève désormais à 11.

Pour sa 19e sélection, Grégory Coupet aurait probablement espéré meilleur entame de rencontre. Dès la 15e minute, le gardien lyonnais ne put rien sur l’ouverture du score de Barbarez, laissé libre de tout marquage sur la ligne des 6 mètres. D’une frappe à bout portant, l’attaquant de Leverkusen n’eut aucune difficulté à tromper le portier rhodanien.
Après une frappe de Barjamovic bien captée par Grégory Coupet (20e), une intervention douteuse de Jean-Alain Boumsong dans sa surface de réparation (37e), une frappe au ras du poteau de Bartolovic (39e) et un face à face manqué par Louis Saha tout seul devant Hasagic (40e), les Bleus parvinrent à égaliser juste avant la mi-temps. Au terme d’une belle combinaison, Willy Sagnol déposa un coup franc sur Thierry Henry dont la tête trouva William Gallas esseulé au second poteau (41e).

Durant une seconde période dominée par les Bleus, l’équipe de France parvint à trouver une nouvelle fois le chemin des filets en toute fin de match pour repartir de Sarajevo avec une victoire méritée. Louis Saha (54e) puis Sylvain Wiltord (82e) auraient pu offrir la victoire aux Bleus mais c’est Julien Faubert qui, pour sa première sélection, permit aux siens de l’emporter 2 buts à 1 (90e).

Côté lyonnais, à noter la belle entente entre Eric Abidal et Florent Malouda. Les deux Lyonnais auront parfaitement combiné sur leur côté gauche. En défense, Eric Abidal aura disputé l’intégralité de la rencontre, ne laissant que peu d’espace à Salihamidzic, et souvent apporté un précieux soutien offensif à son coéquipier Florent Malouda.
Le Guyanais se sera quant à lui montré très percutant et dangereux. Auteur de trois frappes puissantes (24e, 29e et 34e), il a confirmé son importance prépondérante dans le schéma de jeu du sélectionneur français. Après 50 très bonnes minutes, il laissa sa place à Sylvain Wiltord, pour sa 78e apparition sous le maillot bleu.
A quelques minutes de la fin, "Nino", toujours aussi volontaire, fut tout près de donner la victoire aux joueurs français. Après un bon centre d’Eric Abidal, sa puissante frappe du droit vint effleurer le poteau gauche du gardien bosniaque (82e). En toute fin de rencontre, il s’effaça intelligemment sur un centre de Thierry Henry dont bénéficia Julien Faubert pour inscrire le but de la victoire.
Malgré leur présence sur le banc de touche, François Clerc et Jérémy Toulalan n’auront pas eu l’occasion d’honorer leur première sélection.