masculins / AJA - OL

A 90 minutes du début de match

Publié le 17 mai 2008 à 19:27 par RB & SR

L’heure du match approche…. Les portes sont ouvertes depuis 18h 30… rencontre avec Lucien Denis… Guy Genet et Jerome disposent les équipements dans le vestiaire… les joueurs sont arrivés…

A 17h 30 on croise déjà certains journalistes dans l’enceinte. Sur le synthétique, des jeunes ont remplacé les gamins du début d’après-midi. Quelques spectateurs sont déjà les grilles et attendent patiemment. Le terrain est tracé. Tout se met en place tranquillement. Il y aura 19 755 spectateurs.

Lucien Denis arrive. Ancien joueur à Lille et Auxerre, il est aujourd’hui journaliste à RMC. Il connaît parfaitement la boutique icaunaise. « Pour moi, il ne devrait pas y avoir photo. La saison a été catastrophique. L’esprit maison n’est plus ce qu’il était et la qualité de l’effectif n’a plus rien à voir avec ce que l’on a connu par le passé. Maintenant, un match de foot, c’est tellement bizarre. C’est la première fois de la saison que cette équipe va jouer sans aucune pression, sans le couteau sous la gorge. Je peux te dire que les joueurs étaient plutôt relax vendredi ; pas question de mise au vert... ».

A 18h 15 la camionnette des équipements lyonnais pénètre dans l’enceinte auxerroise. Guy et Jerome la déchargent et peuvent préparer avec soin toutes les affaires, en tenant compte des habitudes de chacun. Guy a toujours un souvenir qui lui revient… notamment ceux liés à la déroute 7 à 0. A mourir de rire.

18h 30, les portes laissent passer les premiers spectateurs, ainsi que le président de l’AJA, Monsieur Hame.1 200 supporters olympiens sont attendus dans « le parkage » qui commence à se remplir peu avant 19h. Les drapeaux sont évidemment de sortie ; les premiers slogans, chants se font entendre. Mais combien seront-ils en plus de ce quota ? Il semble tellement nombreux d’après les propos des uns et des autres qui les ont croisés sur la route du stade. Le vent est tombé. Les nuages se sont envolés. Il ne manque plus que les joueurs. Guy vérifie l’état de la pelouse. « Elle est belle… le 13, hauteur de crampons, suffira».

[IMG43080#R]Sur un des bancs, Luc Sonor, ancien joueur de Metz, de Monaco… et consultant Foot+ sur ce match, discute avec Florian Maurice. Grégoire Margotton et Olivier ne sont pas très loin. Luc demande si c’est vrai que le match sera retransmis sur un écran géant à Lyon. « On va faire un coucou… la finale de Coupe de France ? C’est la finale rêvée.». 1 19h 10, Monsieur Bré vient faire un tour sur la pelouse, absolument détendu. Il plaisante à droite et à gauche.

19h 15, les Lyonnais sont là. Joël Bats foule une pelouse qu’il a bien connue. Grosso, Källström, Squillaci… pénètrent à leur tour sur le billard icaunais et les supporters se lâchent. L’équipe de départ ? Coupet – Réveillère, Cris, Squillaci, Grosso, Toulalan, Juninho, Källström, Keita, Fred, Benzema. Boumsong s'est donné une élongation aux adducteurs vendredi en fin d'entraînement.

Encore 90 minutes avant le début de ce match qui doit apporter le 7ème titre. Les Icaunais arrivent. Le temps va filer désormais vers le coup de sifflet de Monsieur Bré. Que la fête soit belle.

[IMG43075#C]
Lucien Denis, Ancien joueur à Lille et Auxerre

[IMG43076#C]
Guy et Jérome préparent avec soin toutes les affaires

[IMG43077#C]
18h30, Les supporters pénètrent dans l'enceinte

[IMG43078#C]
Kader Keita, Mathieu Bodmer et Juninho arrivent sous les applaudissements

[IMG43079#C]
Le président Jean-Michel Aulas et Sidney Govou arrivent au stade l'Abbé Deschamps

Sur le même thème