masculins / OL - FCL

A fond sur le championnat… dès dimanche

Publié le 24 février 2013 à 10:10 par R.B

Eliminé de la Ligue Europa, l’OL va pouvoir se concentrer sur le championnat en tentant ce dimanche de retrouver le chemin du succès chez lui face à une très belle équipe bretonne…

 Calendrier allégé, l’OL sait désormais exactement quel est son calendrier jusqu’au 26 mai prochain. Une seule compétition à jouer avec 13 rencontres de championnat pour atteindre son objectif de podium, voire mieux selon les circonstances. Sauf pour les internationaux, finis les semaines chargées. Est-ce un mal pour un bien ? Laissons le temps apporter son jugement.

Très déçus de la tournure des événements jeudi soir, l’OL doit avoir la capacité du célèbre rebond cher à Gérard Houllier. Et ce ne sera pas aisé face au FC Lorient. Des Merlus pêcheurs de gros poissons en déplacements comme le montrent les résultats à Paris, St-Etienne, Marseille, Rennes et Nice. L’équipe de Christian Gourcuff navigue dans les eaux encombrées d’une place européenne avec son beau jeu basé sur son traditionnel 4-4-2. Même handicapée par des départs, des blessures, cette formation a gardé ses idées et ses résultats. Avec Aliadière en figure de proue, elle possède par exemple un atout précieux. Le FC Lorient sans son gaucher Traoré devrait récupérer Corgnet…

 L’OL ? A 3 points du PSG et avec deux d’avance sur l’OM, a un bon coup à jouer quelques heures avant le Classico. Cet OL sait aussi qu’il n’a pas encore gagné chez lui en 2013 (2 nuls et 1 défaite). Cela semble indispensable de retrouver la victoire à Gerland en connaissant le programme à venir pour atteindre ses objectifs.

Fofana, suspendu, Gourcuff, absent, Rémi Garde aura cependant le choix pour constituer son équipe de départ et même son groupe. Il serait étonnant qu’il demande exactement la même chose à ses hommes ce qui pourrait induire des changements pour apporter aussi de la fraicheur.

Après la dernière soirée européenne de la saison, retour à un ordinaire allégeant. A 13 journées de la fin, l’OL a les cartes en main. Reste à bien les battre pour aller au bout de ses idées.

Sur le même thème