masculins / OL - Lille J-1

A la relance face à Lille

Publié le 17 octobre 2008 à 20:15 par CC

Sèchement défait il y a trois semaines par le Stade Rennais, l’Olympique Lyonnais va tenter de repartir de l’avant ce samedi face à des Lillois, en pleine confiance actuellement.

3-0. Personne à l’OL n’a oublié ce score s’étalant sur le tableau d’affichage de la Route de Lorient il y a près de deux semaines à Rennes. Un premier revers de la saison qui a beaucoup fait parlé et qui a rappelé aux septuples champions de France que la route vers un huitième sacre d’affilée était encore longue et semée d’embuches.
Lyon veut donc relancer la machine ce samedi à partir de 21h00 pour tirer définitivement un trait sur la déroute bretonne et surtout redonner des couleurs à un mois d’octobre qui s’achèvera par trois déplacements consécutifs sur le terrain du Steaua Bucarest en Ligue des champions (21/10) puis à Auxerre (25/10) et à Sochaux (29/10) en Ligue 1.
Gerland, terre de reconquête pour l’équipe de Claude Puel à l’occasion de cette 9e journée de Ligue 1. Un match spécial pour tous les anciens lillois de l’OL et donc pour le nouvel entraîneur général lyonnais qui passa six années au LOSC entre 2002 et 2008 avec un parcours marqué par une place de vice-champion de France en 2005 et deux participations à la Ligue des Champions.

Retour de Fabio Grosso, 100e d’Ederson

Claude Puel aurait sans doute aimé préparer dans les meilleures conditions ses retrouvailles très attendues. Il aura du composer pourtant avec les nombreux sélectionnés lyonnais et faire avec un groupe restreint pendant près d’une dizaine de jours. Ce samedi, le coach lyonnais devra faire également avec les absences de Jérémy Toulalan (suspension), Sidney Govou (cheville), Fabio Santos (mollet) et Mathieu Bodmer (adducteurs). En revanche, il va retrouver, on l’imagine, avec un certain bonheur son défenseur italien Fabio Grosso. Suspendu lors de la 4e journée à Saint-Etienne, l’ancien joueur de l’Inter s’est blessé aux côtes début septembre lors d’un match avec la Squaddra Azzura. Depuis, Kim Källström et John Mensah se sont partagés lintérim – trois matchs chacun – avec une réussite mitigée.

Le LOSC à pleine vitesse

Pour cette rencontre le LOSC sera privé de son côté de trois pièces maîtresses : les milieux de terrain, Florent Balmont et Yohan Cabaye, sont suspendus pour le voyage. Le latéral gauche Grégory Tafforeau (adducteurs) sera également aux abonnés absents. Lille aura tout de même de belles armes à mettre en avant. La formation entraînée par Rudy Garcia pointe à une très belle sixième place. Les Nordistes restent d’ailleurs sur une série de trois victoires consécutives face à Auxerre (3-2), Monaco (0-2) et Valenciennes (1-0).
Les Lillois n’ont sûrement pas oublié qu’ils étaient venus chercher le match nul à Gerland la saison dernière (1-1). Michel Bastos avait ouvert le score en première période avant que Sidney Govou ne remette les deux équipes à égalité (1-1). Un scénario dont ne voudront sûrement pas se satisfaire les champions de France.
Sur le même thème