masculins / UEFA Women's Cup

A l’attaque !

Publié le 26 mars 2009 à 08:00 par OT

Dans deux jours, l’OL féminin accueille Duisbourg en demi-finale aller de la Coupe d’Europe. Avec la ferme intention d’attaquer.

La saison dernière, les joueuses de Farid Benstiti avaient échoué en demi-finale de la compétition contre les Suédoises de Umeå (1-1, 0-0). Peut-être à cause d’un manque d’expérience à ce niveau, surtout parce qu’elles n’avaient pas assez réussi à porter le danger dans le camp adverse.

Lotta Schelin :
De cette expérience malheureuse mais largement honorable pour une première participation, l’OL féminin a rectifié le tir cette saison. L’arrivée de l’internationale suédoise Lotta Schelin a boosté le potentiel offensif des championnes de France. Grande, rapide, technique et adroite dans le dernier geste, la scandinave s’est vite intégrée à l’effectif lyonnais pour en devenir l’un de ses meilleurs atouts. Avec 7 buts en 5 matchs, Lotta Schelin est pour l’instant la meilleure buteuse de l’OL en Coupe d’Europe. L’attaquante Suédoise est affutée en ce moment. Outre le doublé inscrit à Juvisy le week-end dernier, elle vient récemment de remporter l’Algarve Cup avec sa sélection. Compétition de haut niveau durant laquelle l’attaquante de l’OL a marqué un but en finale face aux Etats-Unis, mais surtout deux buts en poule contre l’Allemagne d’Inka Grings, Sonja Fuss, Linda Bresonik et Fatmire Bajramaj. Les quatre Allemandes de Duisbourg sont prévenues.

Katia et Elodie Thomis :
Mais l’internationale suédoise n’est certainement le seul atout offensif de l’OL féminin. Généralement positionnée sur le côté gauche de l’attaque, Lotta Schelin accompagne la Brésilienne Katia et l’internationale française Elodie Thomis. Dans l’axe, Katia fait exploser les statistiques cette saison avec déjà 22 buts en 16 matchs de championnat et 4 buts en Coupe d’Europe. A 32 ans, la Brésilienne retrouve son meilleur niveau avec l’OL. Intelligente dans le placement, excellente en appui et très performante dans le jeu aérien, Katia est un modèle d’attaquante de pointe. Enfin sur le côté droit, Elodie Thomis célèbre pour sa pointe de vitesse retrouve une place de titulaire depuis quelques semaines. L’internationale française est actuellement en pleine forme, comme l’attestent ses deux buts inscrits avec l’Equipe de France au Tournoi de Chypre.

Sandrine Brétigny et Lara Dickenmann :
Pour compléter ou faire évoluer ce trio, l’entraîneur lyonnais Farid Benstiti possède encore des solutions. Sandrine Brétigny, joker de luxe déjà auteur de 14 buts en championnat et 3 buts en Coupe d’Europe peut marquer à tout moment. De son côté, la Suissesse Lara Dickenmann arrivée en cours de saison, a déjà eu l’occasion de montrer ses qualités : technique, vitesse d’exécution, adresse. Rentrée en cours de jeu à Toulouse et décisive à Montpellier ou elle avait délivré deux passes décisives, l’ancienne joueuse du FC Zürich pourrait revêtir le maillot jaune de l’OL pour la toute première fois face à Duisbourg.
Sur le même thème