feminines / Ligue des champions féminine

A l'épreuve du Zvezda

Publié le 17 mars 2011 à 05:20 par OT

L'OL féminin affronte l'équipe de Zvezda-2005 Perm à 19h00 (15h00 en France), dans le froid russe, en quarts de finale aller de la Ligue des champions.

Vainqueur du champion de Russie le FC Rossiyanka (6-1, 5-0) au tour précédent, l'OL féminin s'attaque cet après-midi au troisième du dernier championnat, le Zvezda-2005 Perm. Sur le papier, les Lyonnaises partent donc favorites de cette double confrontation, même si la méfiance est toujours de mise à ce stade de la compétition.

Dans la ville de Perm (à plus de 1400 kilomètres à l'est de Moscou) depuis lundi, le groupe lyonnais a eu le temps de s'adapter aux 4 heures de décalage horaire, et d'étudier son adversaire. Mardi, la séance vidéo préparée par l'adjoint Frédéric Strappazzon permit de mettre en exergue les qualités offensives et les failles défensives de l'équipe russe, comme l'explique l'entraîneur Patrice Lair : « Zvezda ne joue pas comme Rossiyanka qui attaquait beaucoup et laissait des espaces dans son dos. Cette fois-ci, nous aurons affaire à une équipe plus regroupée derrière, et qui va vite de l'avant. A nous de savoir étirer cette défense en jouant sur les côtés, et de ne pas hésiter à tenter notre chance. »

Autre caractéristique, les Russes frappent à la cage dès qu'elles en ont l'occasion, et la joueuse à surveiller est Espagnole : l'attaquante Maria Ruiz, rapide et adroite balle au pied. Shirley Cruz conseille aussi de se méfier de la milieu de terrain mexicaine Fatima Leyva Moran, qu'elle a déjà affrontée avec le Costa Rica. Pour reste, le Zveza est essentiellement composé d'internationales russes et ukrainiennes.

Lors de cette manche aller, les conditions de jeu auront certainement une influence sur la performance des deux équipes. Les Lyonnaises ont découvert la pelouse synthétique du Zvezda Stadium hier soir, sous la neige. Pour Wendie Renard : « Le terrain à l'air bien de loin mais les ballons fusent beaucoup. Il faudra être attentives et intervenir avant les rebonds. » Certaines ont également eu du mal à trouver leurs appuis, sur certaines phases de jeu.

Dans ce duel entre deux anciennes finalistes de la Ligue des champions, l'OL féminin jouera l'attaque et la victoire pour s'ouvrir dès aujourd'hui, les portes du dernier carré auquel il est désormais habitué.