masculins / Bayern - OL J-1

A Munich…enfin

Publié le 20 avril 2010 à 16:29 par RB

Que la route fut longue pour arriver en Bavière… Ce mardi matin, les coéquipiers de Ribéry se sont entrainés… en début d’après-midi, point presse des Munichois…

Un périple de plus de 800kms en deux étapes avec une halte pour la nuit à Stuttgart dans un hôtel à côté de l’aéroport sans avions pour les raisons connues. Un périple haché par des bouchons sur l’autoroute. Le principal était de se retrouver au centre d’entrainement du Bayern à 11h 30. Ce fut fait pour assister aux 15 premières minutes de l’entrainement du Bayern. Une impression de puissance en regardant les carrures de Van Buyten, Gomez, Demichelis… Une impression de rigueur, de sérieux. « Cela a un peu changé avec l’arrivée de Van Gaal. Ribéry fait moins le clown. Il n’arrêtait pas avec Toni la saison dernière… ». Un photographe suit l’international français au bout de son objectif !

Après ces 15 minutes autorisées, les journalistes partent d’eux mêmes. Le cadre d’entrainement est somptueux. Retour en ville à deux pas de la Marientplatz, de l’Iser qui traverse Munich avant de se jeter dans le Danube. Une première vue de la capitale bavaroise avec ses nombreux espaces verts, ce monument dominé par l’Ange de la Paix… Juste à côté du centre d’entrainement le vieux stade du Munich 1860, l’autre club de la ville.

Allemagne

Direction l’Allianz Arena pour le point presse du Bayern. Louis Van Gaal est absent. Il a fait un aller-retour en Hollande pour assister aux obsèques de sa belle-mère. Joncker, son adjoint, le représente aux côtés de Lahm, le capitaine mercredi soir et Van Buyten. Rien de surprenant dans les propos et les questions. « Ce sera du 50/50… le score idéal serait 1 à 0 ou 2 à 0, mais avant tout de ne pas prendre de but… Les Lyonnais ne devraient pas être pénalisés par le voyage… Ribéry a envie de jouer ce match… pas question d’aborder un autre sujet à propos de l’international français… Et évidemment, cette envie de réussir ce premier rendez-vous pour disputer la finale. Cela fait tellement longtemps que le Bayern ne l’a plus fait »

Allemagne
Le point presse terminé, les nombreux journalistes s’activent dans le magnifique espace média du stade. Un stade hyper moderne ou prendront place près d’une centaine de journalistes français. Et 60 000 spectateurs pour une demande 10 fois supérieure ! Les Supporters du Bayern étaient vraiment en manque.  

Sur le même thème