masculins / Montpellier - OL J-2

« A nous de prendre le bon wagon »

Publié le 02 décembre 2010 à 16:15 par DC

Peu après son entretien réservé à l’OL TV, Claude Puel s’est présenté devant l’ensemble des journalistes pour le point presse du jour. Extraits…

Le point santé…
Ederson a repris la course, donc ça évolue très bien. Yoann continue à faire du vélo. On verra ce qu’il fait  aujourd’hui, mais je pense qu’il sera encore indisponible pour ce week-end. Pour Toulalan, on va voir l’évolution d’ici samedi, mais ça risque d’être juste également. Delgado et Grenier ont repris et joueront avec la CFA ce week-end. Diakhaté et Cissokho sont eux suspendus pour ce match à Montpellier. Et puis Cris est disponible.

Les absences à gérer…
Il n’y a pas énormément de changements malgré les blessures. Et puis ce n’est pas propre à nous. On a trois défenseurs centraux en temps normal, quatre si l’on compte Toulalan. C’est vrai que là, avec les suspensions de Pape et Aly c’est différent, mais c’est le lot de toutes les équipes. Après, concernant Aly, personnellement je suis contre la double-peine. Surtout quand il s’agit d’une prétendue faute, qui n’est bien sûr pas volontaire. Le joueur et le club sont largement sanctionnés, peut-être trop. Pour le remplacer, ce sera soit Kolodziejczak, soit Bastos.

La préparation du match face à Montpellier…
On va essayer d’avoir le terrain cet après-midi. C’est vrai qu’on n’a pas pu faire grand-chose de collectif, que ce soit en termes de jeu ou tactique. C’est particulier, mais encore une fois il faut être en capacité de s’adapter. J’espère qu’on va être dans la même lignée à Montpellier que face à Paris, même si l’on doit gommer certaines choses. Dans le contenu c’était un match plein, de qualité et d’un bon niveau.

Le statut de Montpellier…
Il y a une cohérence dans ce qu’ils font, ils sortent de bons jeunes. René Girard fait du bon travail, et puis c’est une équipe qui démontre une certaine solidité, mais aussi de la régularité. Et la régularité, dans ce championnat paye automatiquement. Montpellier est un prétendant aux premières places. Ca été le cas l’année dernière, où il a fallut s’employer après notre élimination en Ligue des Champions. Cette saison, ils ont présenté quelques faiblesses à l’extérieur, notamment à Lens ou à Marseille. Par contre chez eux, c’est très costaud, c’est un autre visage de cette équipe montpelliéraine.

Les objectifs avant la trêve…
Il n’y a pas un nombre de points défini d’ici la trêve. On a un mois très costaud, avec pas mal de prétendants à affronter. Et on sait que si on veut faire un bon mois, il va falloir être dans la lignée de ce qu’on a fait face à Paris, avec beaucoup de solidité. A commencer par ce samedi, à Montpellier. Après podium ou pas, si on reste à un ou deux points de la tête, cela reste intéressant. Il faut voir comment cela va se passer, car je pense qu’une hiérarchie va s’installer. A nous de prendre le bon wagon. Si on arrive à faire une série de matchs pleins, on va faire mal.

Sur le même thème