masculins / Peace Cup

A quelques heures du match...

Publié le 17 juillet 2005 à 05:23 par R.B

[IMG6244L]Jour de match ce dimanche 17 juillet, à 60 km de Busan. <br> Le stade d'Ulsan sera certainement plein pour assister à la rencontre OL - Seongnam, champion de Corée.<br> Voici la journée olympienne, l'attente avant le match, un dimanche à Busan...

Jour de match ce dimanche 17 juillet, à 60 km de Busan. Le stade d'Ulsan sera certainement plein pour assister à la rencontre OL - Seongnam. Les Lyonnais après une longue causerie de Gérard Houllier sont allés se promener le long de la mer un petit 1/4 d'heure avant de déjeuner et de choisir leur mode d'attente jusqu'à l'heure du départ fixé à 16h. Les parties de cartes ont du succès comme la sieste.



Eric Abidal, blessure oblige, est resté à l'hôtel. Le président Jean-Michel Aulas a discuté avec lui pendant la promenade des Olympiens. "C'est un coup dur, mais cela n'arrive pas qu'à nous et pas parce que nous sommes en Corée. Heureusement encore qu'il y a du monde à ce poste, même si Eric est devenu important pour le groupe." Le président est philosophe. Il a réaffirmé sa position sur le cas Essien, que l'on sent tristounet. "Chelsea sait ce que nous voulons faire. La balle est dans le camp des Anglais...". Sur son équipe, pas d'inquiétude particulière. "Il faut simplement que les joueurs se remettent en cause en permanence, sans croire qu'il peuvent y arriver facilement à chaque match. Avec la concurrence, cela va profiter au groupe".



Pour ce second match, Gérard Houllier a apporté quelques modifications à son équipe de départ. Vercoutre sera dans le but; Monsoreau jouera dans l'axe de la défense aux côtés de Cris; Pedretti sera associé à Diarra au milieu; Govou retrouvera le côté droit; Wiltord sera positionné derrière le grand Carew et Ben Arfa évoluera dans le couloir gauche. Vercoutre est heureux. "Bien sur que je suis content d'autant que le stade sera certainement plein". Quant à Coupet, il n'avait qu'une crainte: "Je me suis réveillé vers 4 heures du matin et pas moyen de dormir ensuite; j'ai peur de dormir pendant le match. Remarque je suis sur le banc, ce sera moins grave".



Il fait toujours aussi lourd � Busan. Il y a du monde au bord de la mer mais pas beaucoup de peaux exposées au soleil. La blancheur semblant plutôt de rigueur en ces lieux. Et comme c'est dimanche, cela nous a donné l'occasion de voir des Coréens en habits traditionnels. Superbe. Il est maintenant 13 heures... la collation des joueurs est fixée à 15h 45. En attendant le moment du départ, nous allons peut-être nous essayer une nouvelle fois au pratice de golf situe au 4ème étage de l'hôtel. La première tentative, après le petit déjeuner, a été délicate, alors qu'une Coréene d'un certain âge balançait des frappes de mammouth avec une belle précision.



R.B