masculins / Stage Autriche

Acte II de la matinée

Publié le 04 juillet 2011 à 12:52 par R.B/S.G

Changement d’efforts après le petit déjeuner avec course pour le groupe pros et vélo pour les jeunes de la PRO2…

10h sous le soleil autrichien. Les vaches paissent dans les prés sans lever la tête de leur repas ; une aile volante tournoie dans le ciel ; un avion trace sa route ; les abeilles deviennent envahissantes… Stéphane Guiochon parle avec émotion de son arbre magique… et Bernard Lacombe balance sa première boutade de la journée : « Il faut mettre les chaussures qui vont vite et longtemps… ».

Pendant que les jeunes de Stéphane Roche sont partis en vélo, ceux de Rémi Garde s’apprêtent à faire 8kms à bon rythme sur une partie du réveil matinal à vélo. C’est déjà plus « engagé » comme effort. En moins de 40 minutes, la troupe lyonnaise sans Gomis et Bastos, plie l’affaire avant de s’installer sur la terrasse ensoleillée du Tauern Spa pour une séance d’abdos, gainage, étirements. Ceux qui avaient laissé leurs muscles en vacances pendant la coupure estivale ont du sentir ceux-ci se manifester ! Pour détendre les corps sollicités, direction une somptueuse piscine en hauteur pour 15 minutes de douceur. A voir d’en bas Sylvain Rousseau, « Gé » ou encore un Gourcuff particulièrement affûté, il y a de l’ambiance. Lloris n’a pas oublié de faire des exercices spécifiques avec Pat Perret : « Il faut faire attention, surtout pendant la reprise… ». Le gardien international a le sourire comme l’ensemble des stagiaires.

Le déjeuner est prévu à 12h 30. Nicolas Seguin, de retour de prêt à Dijon, est présent pour ce stage. « Après avoir joué au début, je n’ai plus été appelé dans le groupe après une élimination en coupe de France. Cela a donc été difficile de se retrouver seul et sans jouer. Mais cela a été une bonne expérience… Je sais que ce sera difficile d’avoir du temps de jeu à l’OL… on verra… ».

Le groupe PRO2 a fini de tourner les pédales. « Le but, c’est que les jeunes se préparent pour la saison et qu’ils soient éventuellement prêts si les pros ont des besoins. C’est bien de découvrir un nouveau cadre, mais le plus important, c’est le travail tout en prenant du plaisir. Il y a 2 ou 3 jeunes qui doivent nous rejoindre mardi après leurs examens scolaires et certains pourraient nous quitter en fonction de leurs résultats… Quant au travail effectué ici, il n’est pas calé systématiquement sur celui du groupe pros… ». Stéphane Roche est désormais le responsable du Centre de Formation sans avoir vraiment changer de monde pour avoir été aux côtés la saison dernière de son prédécesseur Rémi Garde.

Après le déjeuner et la sieste, à 17h, direction le stade pour retrouver ce qui fait vibrer tous ces garçons : le ballon.

Photos

Autriche : Jour-2

10 photos