Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Info Club

Al Kamali : un joueur plein d’avenir

Publié le 01 février 2012 à 11:17 par YR

Le président Aulas et Remi Garde reviennent sur le profil de la nouvelle recrue lyonnaise et des futurs échanges avec son pays et club d’origine.

Président, pouvez-vous nous parler de cette nouvelle recrue de l’Olympique Lyonnais, est-ce une nouvelle politique qui débute au club ?
Ce n’est pas une nouvelle politique qui démarre, c’est une politique qui se met en route avec un certain nombre d’actions qui se sont engagées tant pour le centre de formation que pour l’équipe professionnelle ou l’équipe féminine. L’arrivée d’Hamdan Al Kamali est la traduction d’une volonté d’essayer d’anticiper l’avenir, notamment au travers de la formation. Mais c’est aussi anticiper des échanges avec un certain nombre de pays qui se développent plus vite que d’autres au niveau du football. La politique que nous essayons de mener avec les pays d’Arabe-Unies est pour nous l’occasion d’avoir les meilleurs représentants en termes de joueurs. L’arrivée d’Hamdan Al Kamali est la traduction de cette politique avec la venue du meilleur joueur de ce pays, qui vient en France pour parfaire ses capacités et son potentiel, mais aussi pour créer une dynamique. Nous pourrons ainsi voir ce qu’il est possible de faire entre une formation à la française, un club performant, l’OL étant le 9ème club européen, et l’arrivée d’un joueur brillant. Le football dans ce pays est différent de celui pratiqué en Europe donc nous allons donner la possibilité à Hamdan de s’intégrer au sein de l’un des meilleurs clubs européens. Il pourra alors saisir les opportunités qui se présenteront à lui vis-à-vis du développement de l’équipe professionnelle.

Comment avez-vous travaillé pour faire venir Hamdan au club ?
C’est un travail de longue haleine puisque c’est Rémi qui a initié cela en allant le superviser à Abu Dhabi, il y a un peu plus d’un an. Nous avons suivi les performances d’Hamdan avec son club mais aussi avec sa sélection. Une liste avec les 100 meilleurs jeunes mondiaux avaient été publiée et Hamdan était répertorié dans celle-ci. Maintenant, il faut désormais l’intégrer ce qui n’est pas facile lorsque l’on vient d’Abu Dhabi car il faisait encore 25°, là-bas. L’occasion également d’offrir une meilleure visibilité, à Hamdan et sa sélection des Emirats Arabe Unies, au niveau du football européen.

Cela sera donc l’occasion d’échanges avec le club d’Hamdan ?
On a établi avec son club d’Al Wahda des axes autour de son arrivée à Lyon. Tout d’abord, je pense que l’on aura des échanges sur le plan sportif. On espère bien, avec Rémi, pouvoir faire des stages puisque c’est un pays, notamment pour l’hiver, qui a des installations avec de bons terrains et de bonnes structures d’accueil pour les équipes professionnelles. On espère également pouvoir accueillir le Prince qui est bien évidement invité à venir visiter les installations. Il y aura également un axe autour du football féminin qui se développe aussi là-bas.

Remi, cette arrivée s’inscrit un peu dans la logique de recrutement de jeunes joueurs depuis le début de la saison ?
Oui, bien sûr car je pense que Hamdan est joueur qui est encore loin d’avoir exprimé tout son potentiel. Nous sommes dans une idée d’ouverture avec notamment ce contact avec les Emirats Arabe Unies. C’est la possibilité d’avoir des passerelles à travers quelques actions mais aussi des joueurs car c’est finalement ce qui représente le mieux un pays. L’adaptation et l’intégration prend toujours un certain temps, c’est pour cela qu’aujourd’hui le lien avec le groupe Pro 2 est important. C’est dans ce cadre là qu’Hamdan va pouvoir s’intégrer. Et puis ce sera à lui, selon la vitesse à laquelle il va s’intégrer, de franchir les marches.

Peux-tu nous parler du profil et du projet concernant Hamdan ?
C’est un défenseur central qui va devoir s’adapter petit à petit à son nouvel environnement. J’ai déjà passé du temps avec lui sur mon court séjour à Abu Dhabi et j’ai découvert quelqu’un avec un bon état d’esprit. C’est important car on ne peut pas dissocier le footballeur de l’homme. Il a soif de reconnaissance au niveau du football. Et lorsque l’on arrive avec cet état d’esprit cela facilite bien évidemment l’intégration. Il va, dans un premier temps, intégrer le groupe pro2 pour les entrainements. Ensuite, selon son évolution et ses prestations, les portes du groupe professionnel lui seront grandes ouvertes.

Les premiers mots d’Hamdan Al Kamali

Hamdan, dans quel état d’esprit arrives-tu à Lyon ?
Je suis très content d’être ici car depuis tout petit je rêve de jouer en Europe. Je vais faire tout mon possible pour m’intégrer au sein du club et rendre la confiance que le président, les dirigeants et le coach m’ont apporté.

On dit que tu es un des grands espoirs du football, as-tu une certaine pression en arrivant à l’OL ?
L’accueil que j’ai reçu de la part du club m’a motivé pour donner encore plus que ce que je pouvais donner dans mon ancien club. Je veux être à la hauteur de ce grand club qu’est l’Olympique Lyonnais.

Quelle image avais-tu de l’OL avant que le club s’intéresse à toi ?
J’étais très triste de ne pas pouvoir venir cet été car mon club n’a pas accepter de me libérer. Mais lorsque l’OL a rouvert le dossier et entamé les négociations, j’étais content de pouvoir venir. Maintenant, je souhaite rester le plus longtemps possible.

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.