masculins / OL - Bordeaux J-1

Alonso : "Gagner, l'unique objectif"

Publié le 23 janvier 2007 à 20:00 par www.girondins.com

A la veille de la rencontre entre l'OL et Bordeaux, Alejandro Alonso revient sur la qualification des hommes de Ricardo pour les huitièmes de finale de la Coupe de France et évoque le choc qui opposera les Lyonnais aux Girondins.

Samedi, les Girondins se sont qualifiés contre Niort mais ce ne fut pas simple pour les Marine et Blanc. Comment analyses-tu cette rencontre ?
Il est difficile de faire une analyse de ce match car je n’avais jamais vu un match comme celui-là. C’était vraiment un match de fou ! Nous avons bien entamé la rencontre en inscrivant deux buts dans la première mi-temps par l’intermédiaire de Pablo. En seconde période, ils ont marqué une fois alors qu’ils n’avaient pas passé le milieu de terrain. Ils parvenaient à être dangereux, mais uniquement sur coups de pied arrêtés. Après, tout est allé très vite. Niort a égalisé à la fin du match et dans le début de la prolongation, l’arbitre leur a donné un coup franc. Ils marquent une troisième fois sur cette action… C’est vraiment difficile à analyser. L’important reste la qualification. Nous sommes revenus à 3-3 avant de gagner aux tirs au but. Nous retiendrons cela. Nous sommes toujours en course dans quatre compétitions. Il faut continuer.

Cette formation niortaise ne portait le danger que sur coups de pied arrêtés mais pas trop dans le jeu. Est-ce qu’à 2-0 pour les Girondins, l’équipe ne s’est pas inconsciemment relâchée ?
Je ne sais pas trop mais il y a peut être eu un peu de relâchement, sans que nous le voulions. Nous menions 2-0 à la fin de la première mi-temps, sans être mis en danger sur des phases de jeu. Nous avions vraiment l’impression de maîtriser les débats. Il faut reconnaître qu’il y a eu plusieurs situations chaudes devant notre but sur les coups francs de Niort. Finalement, ils sont parvenus à inscrire ce premier but. Cela leur a donné une grande motivation et même à dix, ils ont continué à pousser. Finalement, le match s’est terminé à 3-3 avec la séance de tirs au but. C’est aussi pour cela que le football est un joli sport. Certains matches peuvent donner des scénarios inimaginables. Nous sommes qualifiés, c’est le principal.

Ce 16ème de finale peut aussi être une bonne chose sur un plan psychologique. Être mené dans la prolongation pour finalement revenir à 3-3 et se qualifier, c’est bon avant d’aller à Lyon ?
C’est sûr. Nous voulions nous qualifier et nous aurions été déçus de perdre mais au-delà ce cela, perdre lors de la prolongation trois jours avant d’aller à Lyon n’aurait pas été bon du tout pour le groupe. Heureusement, nous nous sommes sortis de cela, le public nous a également bien aidés. Cela renforce notre confiance avant d’aller à Gerland. Nous avons envie de faire un grand match là-bas.

[IMG41732#R]Qu’allez-vous mettre en place pour tenter de faire tomber Lyon à Gerland ?
Ce match n’est pas différent des autres. Nous allons à Lyon avec nos armes pour faire un grand match et tenter de prendre les trois points, comme à chaque fois. Nous voulons gagner ce match car il n’y a que trois points entre nous et les équipes virtuellement qualifiées pour la Ligue des Champions. Lyon, c’est très costaud mais chaque match est différent, nous l’avons bien vu face à Niort. Gagner sera l’unique objectif.

Bordeaux se déplace donc pour jouer son jeu sans prendre en compte l’adversaire ?
Oui, nous nous intéressons d’abord à notre jeu. Nous voulons faire quelque chose à Lyon et cela est possible si nous nous concentrons sur nous plutôt que sur les autres. Gagner, c’est vraiment très important pour le groupe.

Il y aura peut être un petit sentiment de revanche ? A l’aller, les deux équipes sont restées longtemps à 1-1 avant de voir Lyon s’imposer dans les dernières minutes de jeu…
Alejandro Alonso : Oui mais je pense qu’il ne faut pas trop penser à cela. Il ne faut pas regarder derrière car nous ne pouvons plus rien changer. Au contraire, il faut maintenant se concentrer sur le match de demain pour essayer de ramener les trois points à Bordeaux.

Ce sera donc l’unique objectif…
Oui. Se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue et pour les 8èmes de finale de la Coupe de France, c’est très bien. Cependant, le championnat est notre fil rouge et notre premier objectif est de nous qualifier pour la Ligue des Champions. Il faut engranger des points pour remplir notre mission.