masculins / Sochaux - OL J-1

Alou Diarra : "On va à Sochaux pour gagner"

Publié le 29 septembre 2006 à 17:18 par BV

« C’est énorme ! ». On peut avoir disputé une finale de Coupe du Monde et demeurer admiratif devant le caractère exceptionnel de l’événement : 8 Lyonnais figurent dans la liste dévoilée hier par Raymond Domenech pour défier l’Ecosse et les Iles Féroé pour les qualifications de l’Euro 2008.

« Cela prouve que l’OL est un très grand club ». Alou Diarra va ainsi découvrir les bonheurs du voyage en groupe en même temps qu’il retrouvera un club France auquel il a pris goût depuis une première apparition le 9 octobre 2004 devant l’Eire. « C’est toujours un bonheur. Pour moi, il s’agit d’une continuité. Nous avons vécu une aventure fantastique en Allemagne mais nous avons désormais un nouvel objectif : la qualification pour l’Euro 2008. On est très bien partis dans ces éliminatoires. Nous avons deux matchs pas évidents à négocier. Si nous revenions avec 6 points, nous aurions fait un grand pas pour nous qualifier».
Si d’aucuns craignent chez internationaux lyonnais un relâchement à Sochaux à la veille de rejoindre leurs sélections, l’ancien Lensois récuse catégoriquement toute déconcentration du groupe olympien. « Je ne me fais aucun souci. A l’Olympique Lyonnais il n’y a que des compétiteurs. Ce ne sera qu’une fois cette rencontre contre Sochaux passée que les joueurs retenus penseront à la sélection ». Dernier arrivé sur les bords du Rhône, le natif de Villepinte semble n’avoir guère tardé pour assimiler cette incessante quête de la victoire qui caractérise les quintuples champions de France. « A nous de rester concentrés et solides comme nous l’avons été jusqu’à aujourd’hui. Nous avons pour objectif de conserver cette première place et garder notre avance sur Marseille et les autres prétendants. Cela passera par une victoire à Bonal. On va à Sochaux pour gagner ».

Dans le Doubs, il retrouvera Jérôme Leroy, son ancien coéquipier du côté de Bollaert. « C’est un joueur que j’aime beaucoup, qui peut apporter une très utile touche technique. Il sait faire les dernières passes car il voit très bien le jeu. C’est un joueur dont il faudra se méfier ».
Si la capacité des Olympiens à contenir l’ancien parisien constituera à n’en pas douter l’un des éléments clé de cet affrontement, l’effectif sochalien fortement remodelé à l’intersaison recèle d’armes pour inquiéter les hommes de Gérard Houllier. Un joueur à craindre tout particulièrement ? « Tous. C’est une équipe très technique qui, avec de la confiance, peut être très dangereuse. A nous de tout mettre en œuvre pour ne pas les mettre en confiance. Ils seront opposés aux champions de France et auront donc à cœur de faire un gros match. A nous de rester sérieux défensivement. Avec les joueurs dont nous disposons dans le domaine offensif, nous avons conscience de pouvoir marquer à n’importe quel moment ».
Une ambition collective qu’il aimerait doubler d’une satisfaction personnelle. En « adepte de la fraîcheur », Gérard Houllier pourrait en effet le titulariser pour la seconde fois de la saison après le déplacement à Lorient. « Je suis content de renouer avec la compétition. J’ai fait le maximum pour retrouver le rythme puisque j’étais arrivé avec du retard. Ce match va me faire du bien car j’ai besoin d’enchainer les rencontres. J’ai hâte de renouer avec la compétition ».

Après avoir retrouvé la forme, il compte désormais apporter sa pierre au bel édifice rhodanien. Un renfort qui ne sera pas de trop à l’aube d’un automne décisif pour des Lyonnais ambitieux. Après la mini-trêve internationale, les Olympiens retrouveront en effet Saint-Etienne, Kiev, Marseille puis le PSG. Désireux de multiplier les "gros matchs", Alou Diarra devrait être servi !


Sur le même thème