masculins / Interview

Aly Cissokho : « Emmagasiner un maximum de confiance »

Publié le 15 juillet 2010 à 17:40

Le latéral gauche de l’Olympique Lyonnais nourrit de belles ambitions au moment d’entamer sa deuxième saison sous le maillot de l’OL.

A trois jours du match face au Sporting, l’international de 22 ans fait le tour de la question : préparation, nouvelle saison, retour au Portugal et équipe de France…

La préparation
"On a effectué une très bonne préparation même si je dois reconnaître que j’ai connu quelques difficultés sur le vélo… C’est un moment de la saison où l’on accompli d’intenses efforts physiques, et où il faut se serrer les coudes, se motiver mutuellement. Cela créé évidemment  des liens entre joueurs. Ce stage de Tignes a été ponctué par cette sortie gagnante face au Servette Genève. Cela nous a permis de retoucher le ballon et de retrouver de bonnes sensations."

La deuxième saison à l’OL
"La première saison a été plutôt bonne mais j’espère faire beaucoup mieux encore cette année. Tout est réunit ici pour progresser, que ce soit au  niveau du staff en place ou des installations. L’an passé, j’étais un inconnu dans le championnat de France et maintenant je dois confirmer. Je sais que je dois progresser dans la dernière passe, donner plusde balles de buts… et pourquoi également ne pas marquer. Un latéral comme Maïcon inscrit beaucoup de buts, alors pourquoi pas moi ?"

Le Portugal
"J’aime bien ce pays et cette ville. Après le stage de Tignes, j’ai même profité de mes jours de repos pour venir à Lisbonne. C’est en tout cas un très beau test pour nous. Le Sporting est l’un des plus grands clubs portugais et évolue dans un superbe stade. Ce deuxième match de préparation va nous permettre d’entrer dans le vif du sujet. Le Sporting est une équipe très technique et particulièrement offensive, cela devrait donner une belle opposition. Je connais notamment l’attaquant Saleiro, un ancien partenaire au FC Porto. Il faut profiter en tout cas de cette belle série de matchs de préparation pour se stabiliser et emmagasiner un maximum de confiance."

L’équipe de France
"L’équipe de France représente une vraie ambition personnelle et je vais tout faire pour retrouver les Bleus. C’est un tel plaisir d’être sélectionné. Pour cela, je connais la formule : pour espérer être retenu, il faut d’abord être performant avec son club.  Laurent Blanc a fait du bon boulot avec les Girondins de Bordeaux et je n’ai pas oublié qu’il aime s’appuyer sur les jeunes. J’espère faire partie de cette nouvelle vague !"