masculins / EDF

Aly Cissokho : « les Bleus, c’est un rêve »

Publié le 05 novembre 2009 à 18:20 par SC

Le latéral gauche lyonnais est revenu sur sa première convocation avec l’équipe de France pour les barrages face à l’EIRE. L’ancien joueur du FC Porto est aux anges.

Aly, quel est votre réaction après votre première convocation avec l’équipe de France ?
C’est une grande satisfaction. Claude Puel m’a annoncé la nouvelle. Je ne veux surtout pas m’enflammer. Il faut rester humble même si pour tout joueur, porter le maillot de l’équipe de France est un rêve.

Vous arrivez avec les Bleus à un moment décisif dans la course à la qualification…
C’est en effet un moment particulier. Ce sera une rencontre décisive, il y a aura beaucoup plus de tension lors de ces deux rencontres face à l’EIRE. C’est pour cela que je veux être à la hauteur. On m’a beaucoup parlé depuis l’annonce du forfait de Gaël Clichy. Je ne sais pas si je serai aligné par Raymond Domenech mais s’il fait appel à moi, je ferai tout pour honorer sa confiance.

De Gueugnon à l’équipe de France, mais où va donc s’arrêter votre ascension ?
Je ne me pose pas cette question. Je profite du moment même si je vais rapidement redescendre de mon nuage. Je veux garder les pieds sur terre et surtout ne pas changer et oublier mon parcours. J’ai appris à être plus fort mentalement même si à 22 ans, je rêve bien évidemment de disputer la coupe du monde avec les Bleus. J’avais quelques contacts avec le Sénégal, le pays d’origine de mes parents, mais je suis né en France, j’ai grandi et l’idée de cotoyer des joueurs tels que Thierry Henry me ravit d’avance.