masculins / Boulogne - OL j-2

Aly Cissokho : « Un coup à jouer ce week-end »

Publié le 04 mars 2010 à 19:31

A la sortie de l’entraînement, Aly Cissokho a répondu aux questions des journalistes. L’équipe de France, Boulogne… le défenseur lyonnais aborde ces sujets avec la sincérité qu’on lui connaît.

Un mot sur l’équipe de France ?

Cela a été une dure soirée face à une bonne équipe espagnole supérieure techniquement. On n’a pas réussi à imposer notre jeu à domicile. L’équipe de France compte de grands joueurs et on va rectifier cela avant la Coupe du Monde. Je suis toujours fier et satisfait d’être convoqué par le sélectionneur même si je ne rentre pas sur le terrain. Je ne vais rien lâcher. Il me reste trois mois pour donner le maximum et intégrer la listé définitive.

Boulogne ?

L’équipe a été éparpillée du fait des matchs internationaux mais  un grand club comme l’OL est habitué à ce genre de situations. Le coach a fait ce qu’il fallait afin que tous les joueurs soient prêts sur le plan physique. En ce qui concerne Boulogne, c’est toujours difficile d’aller jouer chez un mal classé. On devra faire preuve de patience et ne pas se précipiter sur les buts adverses. Même si le match à Madrid reste dans un coin de nos têtes, nous devons enchaîner sur notre bonne dynamique actuelle tout au long de ce mois de mars capital. On a un coup à jouer ce week-end car les deux premiers, Bordeaux et Montpellier, vont s’affronter dimanche soir.

Comment vivez-vous le fait d’être revenu à deux points de Bordeaux ?

On est très satisfaits d’être revenu sur le podium après toutes les critiques auxquelles nous avons dû faire face cet hiver. On met plus de pression sur Bordeaux.

Comment vous sentez-vous actuellement ?

Je me sens bien. Je suis dans une bonne période. La fait d’être convoque en équipe de France a « boosté » ma motivation. Je suis conscient d’avoir vécu une période plus délicate durant les mois d’octobre, novembre et décembre mais tout cela est désormais derrière moi.

Sur le même thème