masculins / SM Caen - OL

Le beau visage de l’OL

Publié le 29 août 2015 à 18:50 par R.B

Un triplé de Fekir… des arrêts de Lopes… du jeu… un esprit collectif retrouvé… le septuple champion de France a repris des couleurs en Normandie en ayant fait aussi preuve de réalisme… l’OL est en progrès…

CONTEXTE

Si le Stade Malherbe a bien débuté sa saison avec 2 succès et 1 défaite, il n’en est pas de même de l’OL qui a déjà laissé filer 5 points à Gerland. Heureusement qu’il a compensé ces pertes par une victoire à Guingamp. Il faut donc « récupérer » les points perdus pour se remettre dans la bonne direction avant la première trêve internationale et le début des cadences infernales. Au-delà du résultat, on attend aussi un comportement plus conquérant dans le jeu.

ADVERSAIRE

Le club normand ne veut pas revivre les mêmes affres que la saison dernière. Il a reconstitué largement son collectif après les départs de Kanté, Privat, Benezet… et les arrivées de Delort, Delaplace, Bessat, Ben Youssef… 6 points sur 9 possibles avec notamment une victoire à Marseille.

EQUIPE de DEPART

Imorou et Yahia blessés, Patrice Garande a titularisé Ben Youssef et Alhadhur. Pour le reste, du traditionnel avec une animation en 4-1-4-1 en notant la présence de Louis. Dans les rangs lyonnais, absences de Fofana, Grenier, Lacazette, Bedimo. Le 4-4-2 est toujours en vigueur. Beauvue remplace Lacazette, Morel prend la place de Bedimo. Et Rafaël est toujours sur le côté droit de la défense malgré le retour dans le groupe de Christophe Jallet. Les cinq recrues débutent.

PREMIERE PERIODE

Une erreur caennaise offre une occasion de but au tandem Fekir/Beauvue d’entrée de match. Une rencontre alerte avec la volonté d’aller de l’avant. L’OL a mis le pied sur le ballon et cherche à bouger le bloc adverse en alternant jeu court et jeu plus long. Et Fekir après une récupération lyonnaise dans son camp enchaine contrôle et frappe victorieuse. Dans la foulée Da Silva oblige Lopes à une envolée décisive, puis Umtiti sauve sur une frappe de Bessat. C’est au tour de Delaplace de buter sur le remarquable Lopes avant que le gardien portugais ne sorte dans sa lucarne une tête de Samuel Umtiti ! L’OL est moins bien… mais n’hésite pas à se projeter vers la cage de Vercoutre dès que possible. Sur coup franc, Delort plante un coup de massue sur la transversale de Lopes. Le Stade Malherbe mérite incontestablement mieux après ces 45 minutes… d’autant que Fekir fait un festival et double la mise après une longue balle de Tolisso. L’OL a été réaliste en marquant sur ses deux frappes cadrées. L’OL avec un état d’esprit retrouvé.

SECONDE PERIODE

Caen dangereux sur le premier corner sorti par Ferri. Caen n’a pas abdiqué. Fekir ajoute le troisième après le bon travail de Beauvue puis de Valbuena. L’OL à l’heure de jeu a plié le match. L’entente Fekir/Valbuena prend de la consistance, profite du travail de Beauvue et le collectif réussit de forts belles choses. Malheureusement Tolisso doit sortir sur blessure. Da Silva est expulsé. Et l’OL déroule en gérant « facilement » les débats tout en ajoutant un superbe but par Beauvue. Remarquable.

RESUME et PERSPECTIVES

Dans le sillage du phénomène Fekir, du talentueux Lopes… l’OL s’est imposé largement en faisant preuve de réalisme et d’à-propos dans le jeu lorsqu’il le fallait. Avec ce 2ème succès en déplacement, l’OL compte 7 points en 4 matches. Il a montré du mieux dans son expression collective. De bon augure pour la suite du programme.

...

La feuille de match

A Caen, Stade d’Ornano, 20 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Rainville. Stade Malherbe 0 OL 4 (mi-temps : Stade Malherbe 0 OL 2).

Stade Malherbe : Vercoutre – Appiah, Da Silva, Ben Youssef, Alhadhur – Adeoti – Louis (puis Bazile 62ème), Delaplace, Feret (cap) (puis Seubé 78ème), Bessat – Delort. Entr : Garande.

OL : Lopes – Rafaël (puis Jallet 72ème), Yanga MBiwa, Umtiti, Morel – Gonalons (cap), Ferri, Tolisso (puis Mvuemba 68ème), Valbuena (puis Cornet 80ème) – Beauvue, Fekir. Entr : Fournier.

Buts : pour l’OL, Fekir (18ème, 44ème, 57ème), Beauvue (86ème) ;

Avertissement : pour le Stade Malherbe, Alhadhur (66ème) ;

Expulsion : pour le Stade Malherbe, Da Silva (72ème) ;

...
Sur le même thème