masculins / OL - Bordeaux

Une dernière compliquée…

Publié le 16 mai 2015 à 22:54 par R.B

Pas de succès pour cette dernière à domicile… L’OL est tombé sur une belle équipe girondine… Un résultat nul qui fait le bonheur des bordelais qui pouvait espérer mieux …

CONTEXTE

Assuré de sa place de dauphin et dans la quasi impossibilité de faire mieux, l’OL a l’occasion de jouer libéré et de faire la fête avec ses supporters après la déception à Caen. Les girondins sont dans la course pour un ticket européen, la Ligue Europa. Ils auront du mal à faire mieux que 6ème mais cela pourrait suffire si le PSG remporte la Coupe de France.  Contexte particulier, aussi, quand on repense au match aller et à cette déculottée subie par les coéquipiers de Sané chez eux (0 à 5)… Revanchards les girondins ? Un stade de Gerland comble et des lyonnais avec leur nouveau maillot à domicile, celui de la saison prochaine.

ADVERSAIRE

Les bordelais ont occupé le devant de la scène en début de saison et ne sont jamais descendus au-delà de la 7ème place. Privés de Diabaté depuis plusieurs semaines, ils ont des solutions pour faire des misères à toutes les équipes.

EQUIPES de DEPART

Jallet et NJie sont forfaits. Hubert Fournier a décidé d’aligner Tolisso au poste d’arrière droit, Rose dans l’axe de la défense et Malbranque en milieu de terrain. Du côté des Girondins, Faubert et Contento sont absents. Saivet a été préféré à Khazri ; présence aussi des jeunes Guilbert et de Crivelli. Une animation en 4-3-3.

PREMIERE PERIODE

Deux corners dans les deux premières minutes et  l’ouverture du score pour les visiteurs par Crivelli qui fête sa première titularisation! Des bordelais en place. Mais Fekir en puissance et intelligence, après une passe de Ferri, égalise rapidement en prenant le meilleur sur Sané. Pas de calculs dans cette rencontre. Malbranque a une occasion de but après une remarquable action collective. Grenier en position basse au milieu et Malbranque, plus haut dans le losange. Un match équilibré avec des visiteurs à l’affût grâce à un bon pressing. Des bordelais dangereux en cette fin de première période ont posé de sérieux problèmes aux partenaires de Gonalons. Fekir fait des misères à ses opposants ; des bordelais sanctionnés de 3 cartons jaunes. 45 minutes vivantes et globalement partagées.   Saivet, étant à deux doigts de marquer avant la pause, bute sur un Lopes vigilant.

SECONDE PERIODE

Est-ce-que les lyonnais vont trouver des espaces pour bouger ces Marines? Toujours des difficultés pour le faire… Bordeaux toujours en place. L’OL n’arrive pas à pénétrer dans le dispositif adverse. Mariano créé une situation dangereuse à l’heure de jeu… Lacazette en solo sème la panique mais ne concrétise pas. Yattara remplace Malbranque. Fofana succède à Grenier.  Fekir inquiète Carrasso. Mvuemba fait son apparition à la place de Ferri. Gonalons place une tête légèrement au-dessus après un corner de Fekir. Pallois met un coup de tête sur Rose qui sauve son camp. Bordeaux pas payé de ses intentions. Heureusement que Lopes a fait le nécessaire quand il le fallait.

RESUME et PERSPECTIVES

C’est acté comptablement, l’OL finira bien dauphin du PSG. Un dernier match à domicile compliqué pour les olympiens qui sont tombés sur une belle équipe bordelaise qui n’a jamais hésité à se porter vers l’avant, se créant de nombreuses situations de but. Une dernière pleine de vie marquée par la présence de Fofana après de très longs mois d’absence.

...

La feuille de match

A Lyon, stade de Gerland, 39 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Millot. OL 1 Girondins 1 (mi-temps : OL 1 Girondins 1).

OL : Lopes – Tolisso, Rose, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri (puis Mvuemba 80ème), Malbranque (puis Yattara 64ème), Grenier (puis Fofana 71ème) – Fekir, Lacazette. Entr : Fournier.

Girondins : Carrasso – Mariano, Pallois, L. Sané (cap), Guilbert (puis Maurice-Belay 78ème) – Sertic, Plasil, Chantôme - Saivet, Rolan (puis Kiese Thelin 89ème), Crivelli (puis Khazri 70ème). Entr : Sagnol.

Buts : pour les girondins, Crivelli (2ème) ; pour l’OL, Fekir (8ème)

Avertissements : pour les girondins, Plasil (11ème), Rolan (32ème), Chantôme(38ème), Guilbert (62ème) ; pour l’OL, Ferri (42ème), Fekir (73ème).

 

...
Sur le même thème