masculins / Conférence de presse

André Villas-Boas : « On s’attend à une grosse opposition »

Publié le 20 février 2013 à 19:43 par LP

Tout comme leurs homologues lyonnais, les Spurs ont eu droit à leur conférence de presse. Ce sont Jan Vertonghen et André Villas-Bollas qui se sont présentés aux journalistes.

Le défenseur central belge a pris la parole en premier et a donné son avis sur la physionomie de ce match de coupe d’Europe :
« Je pense que ce sera un match très tactique, les Lyonnais ne vont pas forcément se ruer en attaque ». Jan Vertonghen est conscient des forces de son équipe. Il est apparu très serein avant cette rencontre : « Nous sommes très fort en contre-attaque mais nous pouvons aussi contrôler le match ». Les journalistes lui ont bien évidemment parlé de Gareth Bale qu’il qualifie d’un « très bon joueur, très concentré et qui donne tout pour l’équipe ».

 

 

 

 

Pas de Bale dépendance

L’entraineur des Spurs est une nouvelle fois revenu sur le poste de gardien de but :
« On verra bien mais vous connaissez la rotation en Europa League. Brad Friedel sera surement dans nos buts demain soir ». Les Spurs ont disputé la Ligue des Champions l’année passée mais ne négligent pas l’Europa League, leur coach l’a rappelé : « Une victoire finale en Europa League est toujours très importante mais ce n’est pas moi qui définit les objectifs du club. En tout cas, on est capable de jouer les 2 compétitions à fond ». Le Portugais est aussi revenu sur la petite boutade de Jean-Michel Aulas (« Les rosbeefs  ne nous empêcheront pas de gagner la coupe d’Europe ») : « Cela montre que les Lyonnais sont très motivés. On s’attend à une grosse opposition. Lyon est prêt à relever le défi. On fait de bons matchs à l’extérieur cette année, j’espère que ce sera le cas demain ». Villas-Boas a rappelé qu’il n’y avait pas de «  Bale dépendance » et qu’il était possible de « gagner sans lui ». En dedans par rapport aux saisons précédentes, Adebayor n’est pas stigmatisé par son entraineur : « Il marque moins mais c’est à nous de débloquer son potentiel ». Concernant l’infirmerie de Tottenham, pas de nouveaux blessés à part ceux de longues dates : Tom Huddlestone et Sandro. Les Spurs paraissent surs de leurs forces avant ce match, aux Lyonnais de bousculer cette équipe anglaise.

Sur le même thème