masculins / Sélection

Antho Lopes : "Cet Euro en France et au Parc OL.. je l’attends depuis très longtemps"

Publié le 11 mai 2016 à 12:27 par SC

Le gardien olympien a tenu une conférence de presse après l’entraînement du jour. International portugais, Anthony Lopes a évoqué avec beaucoup d’envie l’Euro qui se profile dans son pays natal et dans son nouveau jardin du Parc OL.

L’état d’esprit avant l’Euro

« Je me sens bien. J’ai hâte de découvrir une très grande compétition. J’attendais cette compétition depuis très longtemps, surtout en France… J’ai été appelé systématiquement. J’espère faire partie de cette liste des 23. Je vais prendre cela avec beaucoup de bonheur et beaucoup de sérieux. C’était un objectif. J’avais été énormément déçu de ne pas jouer la Coupe du Monde. On est footballeur pour vivre des moments comme ça. Je m’étais donc fixé ce nouvel objectif. »

Ton rôle au sein de la sélection

« S’il y a possibilité d’avoir du temps de jeu, ça serait encore mieux. Je prends bien mon rôle de doublure. Ça se passe bien avec les autres gardiens. On est un groupe uni. J’espère jouer à court terme. Je ne sais pas si je suis numéro 1, numéro 2 ou 3. Dans la hiérarchie actuelle, je suis numéro 2 normalement. Je vais acquérir de l’expérience. Je ne pense pas que la hiérarchie sera bousculée pour cet Euro. Je serais derrière le gardien titulaire. Il n’y aura pas d’état d’âme… J’ai progressé dans tous les domaines. Je me dois d’être régulier, constant. »

Le match dans le Parc OL contre la Hongrie

« Ça sera une saveur particulière. Je serais dans mon jardin. Il y a beaucoup de personnes qui m’ont demandé des billets… J’ai la chance de pouvoir jouer un match à Lyon, devant sa famille, dans sa ville. Ça va être particulier pour moi. Il y aura peut-être une motivation supplémentaire mais ça reste une énorme compétition. L’envie est déjà énorme. »

Tes relations avec le Portugal

« On va jouer pour tout un pays. Je ne suis pas aperçu comme un étranger. J’ai encore beaucoup de famille au Portugal, notamment dans le Nord. Quand j’ai la possibilité de leur rendre visite, je le fais. »

Les forces du Portugal

« On a le meilleur joueur du monde dans l’effectif. On a un énorme groupe aussi, ça joue bien au football. Il y a aussi un grain de folie qui pourrait faire basculer les matchs… C’est l’objectif de Ronaldo. Il sera là pour nous accompagner et nous on sera là pour l’accompagner… Sur le papier, c’est un groupe facile mais ça ne le sera pas. Les autres équipes voudront bousculer la grande nation… Je pense qu’on sera la nation la plus soutenue après la France. Il y aura énormément de public pour nous soutenir durant les matchs. »