masculins / Selection

Anthony Lopes : « Cette date du 22 juin au Parc OL, je l’ai cochée depuis longtemps »

Publié le 08 juin 2016 à 15:01 par CC/SC

Avant de rejoindre ce jeudi le centre de Marcoussis où le Portugal va prendre ses quartiers durant l’Euro 2016, le gardien de l’Olympique Lyonnais nous livre ces dernières impressions à quelques jours de vivre sa première grande compétition internationale.

« Anthony, avant de parler de l’Euro, quelle est votre réaction après l’officialisation de la prolongation de contrat de Bruno Genesio ?

Cela m’a fait sincèrement très plaisir. Il le mérite. C’est un coach très compétent et une belle personne. Il a amené un vrai plus à l’équipe et je suis très content de pouvoir travailler encore avec lui la saison prochaine.

Comment vivez-vous ces derniers jours avant le début de la compétition ?

Je les vis plutôt sereinement et surtout je profite. On est depuis deux semaines dans notre camp de base à Cascais, à une vingtaine de kilomètres de Lisbonne où l’on prépare le rendez-vous dans une superbe ambiance. Je me sens à l’aise dans ce groupe où dès le départ j’ai été bien accueilli. J’ai eu l’occasion de disputer le premier match de préparation le 30 mai contre la Norvège (victoire 3-0) et cela s’est très bien passé. J’étais ensuite sur le banc lors de notre défaite en fin de match contre l’Angleterre (1-0 à Wembley). Maintenant, il nous reste un dernier match de préparation face à l’Estonie (ce mercredi à Lisbonne) et on pourra ensuite basculer dans la compétition.


Avez-vous conscience de partir avec l’étiquette de grand favori dans votre groupe face à l’Islande, l’Autriche et la Hongrie ?

On a conscience que l’on est une grande nation du football et que l’on sera l’équipe à battre dans notre poule. Ce sera trois matchs compliqués face à des adversaires qui ne sont pas arrivés là par hasard. De manière générale, je ne vois pas une équipe qui se détache pour la victoire finale, il y a plusieurs nations qui ont un statut à défendre mais au final tout le monde à sa chance.

Sur les trois matchs du Portugal, il y en aura d’ailleurs deux dans la région ?

On va en effet entamer la compétition face à l’Islande pas très loin de Lyon…à Geoffroy-Guichard. Ce sera évidemment un peu particulier mais lorsque je joue en sélection, je mets de côté tout ce qui peut se passer en club.

J’ai surtout conscience que l’on va pouvoir compter sur un vrai soutien populaire. La patrie portugaise sera derrière nous et on sera sans doute la deuxième équipe la plus soutenue de la compétition.

Il y aura aussi ce 3e match de poule au Parc OL face à la Hongrie…

Ah oui, cette date du 22 juin je l’ai cochée depuis longtemps. Cela va être très spécial. En sélection, on m’a d’ailleurs beaucoup parlé de notre stade. Pour l’instant, je ne veux pas me mettre de pression particulière. Je savoure déjà ma place parmi les 23 car je sais que ce sera compliqué de jouer cette année. L’ordre est établi depuis un petit moment pour les gardiens de but. Alors je ne me prends pas la tête, je vais donner le maximum pour ma sélection. On verra bien où nous en serons avant le 3e match au Parc OL…

Et concernant l’objectif collectif ?

Une victoire finale évidemment. Même si je devais rester sur le banc, l’important c’est l’équipe. »

...

. Le programme du Portugal .

Matchs de préparation

30 mai : Portugal-Norvège 3-0

2 juin : Angleterre-Portugal 1-0

8 juin : Portugal-Estonie (20h45 à Lisbonne)

Euro 2016 (Groupe F)

14 juin : Portugal-Islande (21h00 à Geoffroy-Guichard)

18 juin : Portugal-Autriche (21h00, Parc des Princes)

22 juin : Hongrie-Portugal (18h00, Parc OL)

...