Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

medias / OL Sytem

Anthony Réveillère dans OLSystem

Publié le 26 septembre 2012 à 20:00 par RB

Le défenseur international était l’invité d’OLSystem ce jeudi soir… Un tour d’horizon de l’actualité avec « Antho »…

La première question n’a pas mis Anthony dans l’embarras. On se souvient de ce faux départ au PSG pendant le mois d’août. Alors a-t-il survécu au mercato ? « C’est la vie d’un footballeur, d’un club. J’avais un pied à Paris… Après on rebondit... J’en ai vu d’autres… Il faut tourner la page… ».

Le rebond en forme d’actualité du jour. C’est en autre les 1/16èmes de finale de la Coupe de la Ligue dont les clubs européens français sont exempts ? « Cela fait déjà beaucoup de matchs pour l’OL surtout quand on va au bout comme la saison dernière… Etre exempt d’un tour, cela ne me semble pas anormal ». Et le foot féminin avec notamment ce succès 7 à en Finlande ? « On suit les filles ; elles font des bons résultats… Je suis content pour le foot féminin. Elles progressent de plus en plus… ».

L’entrainement et le côté répétitif des gestes, des jeux, des exercices? « On joue comme on s’entraine… Après les entrainements dépendent des périodes, du calendrier… On prend conscience que l’on a de la chance, si on ne le sait pas, de s’entrainer quand on est blessé, remplaçant… Cela nous remet dans le droit chemin par rapport à une forme éventuelle de lassitude… A l’échauffement avant les matchs,  je ne tire pas d’indications pour le match à venir… ».

 Anthony fier de sa longévité et heureux de vivre une passion. « Et j’ai toujours envie de progresser… La sélection ? J’ai eu un trou pendant quatre ans, mais j’ai fait deux compétitions importantes (Euro et Coupe du Monde). Pendant ces 4 ans sans, elle était toujours présente… L’âge ? Je ne veux rien prouver à personne et je n’ai pas de souci avec ce facteur… Mais c’est irritant d’associer certaines choses à l’âge comme les blessures au mollet… C’est l’interprétation qui est dérangeante… Moi, j’ai envie de me faire plaisir, de jouer le plus tard possible… ».

Un mot sur le changement d’organisation lyonnaise à Lille. « Oui, le 4-2-3-1 marchait bien surtout que l’on avait évolué toujours dans ce système... Mais au-delà du changement d’organisation (4-4-2) le  jeudi en Ligue Europa, il y a eu une grosse débauche d’énergie… On n’a pas pu gérer… Du coup, trois jours après, cela a été difficile… »

Dans le traditionnel questionnaire de Barth, Anthony avoue que son plus beau souvenir de carrière, c’est son premier match en L1… Il parle de sa vision du foot pour le futur… de l’envie de guider les jeunes plus tard… des débats à la TV sur le foot qu’il ne regarde pas… comme en général les notes d’après match… Il considère que Trézéguet est un des grands attaquants qu’il a côtoyé sans oublier Karim Benzema…

L’époque de la formation pour ce joueur qui a disputé 404 matchs de L1 sans oublier ceux joués en Liga avec le FC Valence ? « J’ai découvert le foot avec les potes. On était que dans le plaisir. Je suis parti à 13 ans à Angers en Sport-Etude… C’était différent, mais jusqu’en moins de 15 ans, c’était vraiment que de l’éclate… Pour la partie scolaire, on avait la pression pour avoir la moyenne dans les différentes disciplines … Ce n’était pas évident, mais j’y suis arrivé…».

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.