masculins / Pendant la trêve

Anthony Réveillère prolonge

Publié le 28 mai 2007 à 16:03 par BV

Anthony Réveillère a signé un nouveau contrat de 4 ans avec l’Olympique Lyonnais. Il est donc lié au club sextuple champion de France jusqu’en juin 2011.

« Je suis très content et très heureux de prolonger, a déclaré le latéral droit olympien. C’est quelque chose qui me tenait à cœur. Il y avait un accord moral avec le président et le club. Mon choix était fait depuis un petit moment mais on a voulu marquer le coup après ce sixième titre et les festivités qui l’ont accompagné ».

Le natif d’Anger est revenu sur les fondements de son choix : « Quand on joue à Lyon, on a toujours des contacts ailleurs mais l’OL est le meilleur club français, un des meilleurs d’Europe. Pour partir il faut avoir une bonne opportunité. Mon choix se situait sur la stabilité. La question ne s’est donc pas trop posée ».
Parmi les raisons qui l’ont conduit à prolonger avec le club rhodanien figure en bonne position sa volonté de rejouer au plus vite avec les Bleus. « Quand on joue à Lyon, on a de l’ambition, a-t-il confié. J’ai celle de retrouver l’équipe de France. J’en ai la possibilité à l’OL. J’ai envie de progresser, de repartir sur de nouvelles bases. La confiance que me témoigne le club me donne encore plus d’envie d’aller de l’avant ».
En balance avec François Clerc pour occuper le poste de latéral droit, Réveillère se montre pourtant confiant : « on n’ a pas le choix. A Lyon, la concurrence fait partie du jeu. Il faut se battre et se montrer performant pour être aligné. L’alternance était la règle de Gérard Houllier. Il y aura un autre entraîneur qui fonctionnera peut-être autrement. J’ai en tout cas une grosse soif de reprendre la prochaine saison et d’apporter mon maximum. Par la suite, on respecte les choix de l’entraîneur ».

[IMG42074#R]Présent en compagnie de Bernard Lacombe, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas s’est naturellement montré très satisfait de la prolongation du quadruple champion de France, vainqueur de huit titres avec l'OL. « Le fait que les meilleurs joueurs re-signent nous donne confiance, s’est-il réjoui. C’est une forme d’expression de stabilité. Or, on a toujours besoin de stabilité ».
Anthony Réveillère pourrait bien vite être imité par son coéquipier de la défense Cris. « Je l’ai vu hier. On a convenu de continuer les discussions. Il a un certain nombre de revendications sur lesquelles on a beaucoup travaillé » a précisé Jean-Michel Aulas qui a également déploré les contacts qu’a entrepris la Juventus Turin avec le Brésilien « en faisant de la surenchère ». « Cris a la volonté de rester a-t-il révélé. On va trouver un bon accord dans les jours, voire les heures, qui viennent ».
Il a également tenu à apporter quelques précisions quant à l'identité du futur entraîneur lyonnais. « Je ne vois pas Alain Perrin aujourd’hui. Il n’y a donc pas de décision avant la fin de la semaine. On continue nos consultations. On ne peut pas remplacer Gérard Houllier d’un coup de pouce. Il faut réfléchir à une projection qui nous permette d’aller loin. Le choix n’est pas fait mais de jour en jour, ça se resserre. On travaille d’arrache-pied. On va essayer de faire vite et bien ».
Sur le même thème