masculins / Tola Vologe

Anthony Réveillère retrouve le groupe

Publié le 18 novembre 2010 à 18:15 par DC

Au lendemain de la victoire des Bleus en Angleterre, le latéral droit lyonnais a refoulé les pelouses de Tola Vologe avec le groupe.

Anthony était le seul international de retour, à reprendre cet après-midi. L’entraînement s’est déroulé peu avant la nuit, dans la fraîcheur lyonnaise. Dix joueurs étaient présents (Lovren, Lisandro, Toulalan, Gassama, Pied, Cissokho, Makoun, Gomis, Briand et Gonalons) ainsi que les deux gardiens Rémy Vercoutre et Mathieu Gorgelin. Michel Bastos pour sa part a démarré en individuel avec Nicolas Quinault.

Les dix plus Anthony ont eux commencé par un échauffement avec ballon, et des exercices de passes, avec des changements de rythme. Ils ont ensuite enchaîné avec un travail de conservation/récupération sur terrain réduit, à quatre petites cages. L’objectif était pour une équipe, de faire tourner le ballon sans le perdre, et donc pour l’autre, de récupérer le cuire et de marquer dans une des cages.

Pendant ce temps-là, Joël Bats s’est occupé de ses deux « poulets », avec des répétitions de frappes d’un côté et de l’autre de la cage. Et Michel Bastos terminait son atelier physique. Ce dernier a ensuite rejoint le groupe pour un exercice d’appuis et de travail devant le but avec centres des latéraux. Un exercice pendant lequel Licha s’est illustré avec une magnifique « bicyclette » dans la lucarne.

Enfin, les Lyonnais ont terminé la séance avec une opposition à thème, fractionnée en deux séquences (deux fois six minutes puis deux fois trois). Avec cette fois l’obligation dans un premier temps de ne pas dépasser les trois touches de balle. Puis un objectif de frapper le plus rapidement au but. Et un bonus pour les buts marqués avec passe décisive.

Une bonne séance avec ballon donc pour les joueurs présents, alors que la plupart des internationaux de retour à Lyon, étaient ménagés ou en soins. Prochaine séance ouverte au public, demain vendredi, à partir de 16h.

Sur le même thème