masculins / OL - LOSC J-1

Anthony Réveillère :"Se remobiliser collectivement et individuellement"

Publié le 09 mars 2012 à 16:41 par YR

Avant la séance du jour, Anthony Réveillère a répondu aux questions des journalistes. Il est revenu sur l’élimination en Ligue des Champions et sur le prochain match décisif face à Lille.

Anthony, encore un match demain soir c’est un marathon pour vous en ce moment ?

Effectivement, nous sommes arrivés hier et c’est déjà la veille du match contre Lille. Mais ce n’est pas plus mal car on n’a pas le temps de tergiverser par rapport au résultat de Nicosie. C’est un match déterminant  pour la suite du championnat. Il faudra bien récupérer car nous avons joué les prolongations mercredi mais cela ne sera pas une excuse.

Rémi Garde a regretté le manque d’investissement des joueurs, qu’en pensez-vous ?

Nous sommes tous déçus et nous aimerions rejouer ce match. On se dit qu’il suffisait de marquer un but pour se qualifier. L’important maintenant est de se remobiliser collectivement et individuellement vis-à-vis de la fin de championnat qui nous attend. On a également une finale à jouer pour remporter un titre. La priorité reste le championnat avec la volonté de prendre des points pour y croire jusqu’au bout. Et en jouant Lille, l’ASSE et Rennes prochainement, nous serons vite fixés.

L’état d’esprit a-t-il changé depuis le début de la saison ?

Peut-être mais nous avons commencé très tôt avec beaucoup de bonnes choses. On savait qu’en jouant toutes les compétions nous allions avoir un coup de moins bien notamment physiquement. En revanche, pour Nicosie la question du physique n’a pas joué. Pour le moment nous n’avons pas la dynamique de victoire. Maintenant, nous n’avons pas le droit de lâcher. A l’image de ces dernières saisons cela va se jouer sur les derniers matches. Il y aura des confrontations directes comme celle de demain qui pourrait nous permettre d’y croire encore.

Certains entraineurs bousculent les joueurs après les défaites, pour vous quelle est la meilleure méthode ?

La meilleure méthode est de s’y remettre tout de suite et la réponse viendra sur le terrain. On peut dire ce que l’on veut entre nous, il faut montrer la solidarité sur le terrain.

Comment vit le vestiaire aujourd’hui ?

On est déçus mais l’heure n’est pas aux questions. Demain on jouera à domicile avec l’aide du public pour faire un résultat. On aura besoin de tout le groupe…

Personnellement, comment vous sentez-vous physiquement ?

Ca va, on enchaine même si l’on récupère mieux avec des victoires. Il faut garder le cap et surtout ne pas plonger. Lille aura beaucoup de fraicheur mais jouer tous les 3 jours, cela nous permet de garder un certain rythme.

Vous êtes encore sur 3 tableaux, il y a donc encore des raisons de positiver ?

Oui, mais il ne faut pas non plus être le dindon de la farce en ne gagnant rien à la fin de la saison. L’élimination en Ligue des Champions pourrait être un bien pour un mal, on verra à la fin de la saison.

Sur le même thème