masculins / USA

Anthony Réveillère : « Un trophée qui peut nous booster »

Publié le 24 juillet 2012 à 10:00

L’international français qui a participé à l’Euro 2012 avec l’équipe de France, a repris l’entrainement avec l’OL depuis le 15 juillet. Il a délivré ses premiers mots pour OLTV lors du stage en Amérique du Nord.

Anthony, un petit mot sur ton état de forme car vous avez repris plus tard que vos coéquipiers ?
Ca va !  Je suis en préparation. Je n’ai pas participé au match contre la Real Sociedad, tout comme Kim Källström et Hugo Lloris. On continue la préparation avec groupe mais surtout avec le ballon. Les trois semaines de vacances sont passées vite. Il fallait se remettre au travail rapidement. Les premiers entrainements furent de la course avec des exercices physiques. Aujourd’hui, on commence à digérer pour attaquer le match amical contre l’Impact de Montréal mais aussi le Trophée des Champions contre Montpellier.

Quelles sont les ambitions de l’OL cette saison ?
Depuis que je suis à Lyon, le club est ambitieux et veut jouer les premiers rôles. Malgré une politique nouvelle qui s’appuie sur le centre de formation le club veut conquérir des trophées. On savait que la conquête du titre s’arrêterait un moment donné. L’an dernier, la coupe de France nous a fait énormément de bien. On joue les matchs pour, arriver en fin de saison, soulever des trophées.

Comment se passe l’incorporation des jeunes dans le groupe professionnel ?
Ils s’intègrent bien car ils sont nombreux. Ils se connaissent entre eux et on les connait. Leur présence dans le groupe montre que ce sont des joueurs avec du talent. Ils auront leur chance, il sera important de la saisir.

Dans quelques jours, l’OL peut remporter son premier titre de la saison avec le Trophée des champions. Comment vous sentez-vous ?
Lorsqu’un trophée est en jeu, il faut le remporter. C’est important car ça peut nous booster pour le reste de la saison en championnat.

Quel bilan tirez-vous de l’Euro avec l’équipe de France ?
Il y a de la déception de ne pas aller loin dans la compétition. L’objectif pour chacun - avec de l’ambition - c’est d’aller au bout du championnat d’Europe des Nations. On est tombé sur une belle équipe d’Espagne. On ne doit pas rougir de notre parcours, on est sorti des poules et on a été éliminé pour les champions d’Europe en titre. On tourne la page pour en écrire une nouvelle. Aujourd'hui, il y a le nouveau staff de Didier Deschamps qui succède à celui de Laurent Blanc, avec lequel on a réalisé de belles choses. Il y avait beaucoup d’affinités entre nous.