masculins / Champions League

APOEL Nicosie : Les réactions de Rémi Garde, Cris et Ederson

Publié le 16 décembre 2011 à 16:54 par BV

Rémi Garde, Cris et Ederson évoquent le tirage au sort des 8es de finale de la Champions League.

Rémi Garde : « On ne fait pas la fine bouche »
« Je ne vais pas nier que le tirage au sort est favorable quelque part. Mais ce n’est pas au tirage au sort que l’on se qualifie, c’est sur le terrain. Nous, quand on affronte une équipe qui est contente de jouer contre nous, ça nous motive, ça démultiplie nos forces. Nos adversaires seront certainement dans le même état d’esprit quand ils joueront contre nous. Il y a donc beaucoup de respect dans ce tirage. Je ne sais pas grand-chose de cette équipe, sauf qu’elle a battu Porto et le Zenith Saint-Pétersbourg. Sans vraiment connaître les individualités de cette équipe de Nicosie, je sais que c’est une équipe difficile à manœuvrer, qui défend très bien. Je ne vais pas ramer à contre-courant et jouer à celui qui n’est pas lucide devant ce tirage mais il nous faudra être très humble : dans quel état de forme sera-t-on dans deux mois ? Quelles seront les circonstances du moment ? Tout le monde va nous placer dans la position du favori, mais je préfère être dans cette position que l’on va assumer. On revient de nulle part, on ne fait donc pas la fine bouche. C’est comme ça, c’est l’histoire. »

Cris : « On devra se méfier »
« On a déjà évité le Barça, le Bayern Munich ou l’Inter, ce qui nous est favorable. Mais on devra se méfier car c’est une équipe dans laquelle personne ne croyait mais qui a terminé en tête de son groupe en éliminant Porto et le Shaktior. On est favori sur le papier mais on sait que ce sera différent sur le terrain, que ce sera vraiment difficile. On n’a pas gagné pour l’instant. On n’a pas le droit de se relâcher, de se dire que cela va être facile. C’est la Coupe d’Europe, il faudra être à fond pour se qualifier. »

Ederson : « Prendre de l’avance à l’aller »
« Il va falloir bien préparer ces deux matches, surtout celui à domicile, pour prendre de l’avance à l’aller et aller à Nicosie sur de bonnes bases afin de se qualifier. Le Barça, l’Inter, le Bayern sont des grosses équipes très difficiles à jouer. Mais on devra être très vigilants car cette équipe a terminé en tête de son groupe, ce qui prouve qu’elle a des qualités. J’ai eu des échos : cette équipe possède des joueurs qui travaillent tous ensemble. On va tout faire pour se qualifier et disputer les quarts de finale. Est-ce que l’OL a de la chance en ce moment ? La chance est la conjonction de la préparation et des opportunités. Si certains affirment que l’on a de la chance, moi je dirais que c’est plus le travail qui compte. »