masculins / OL - ASM

Après Plzen, Monaco

Publié le 14 mars 2014 à 11:31 par SC

Au lendemain de la belle victoire en Ligue Europa, Rémi Garde et ses joueurs doivent déjà se concentrer sur la réception de Monaco dimanche. En conférence de presse, il aborde les deux rencontres et donne un avis plus général sur la forme de l’équipe.

...

Point santé

« Fofana a eu la cheville meurtrie plusieurs fois hier soir, mais je pense que ça ira. Steed Malbranque a été victime d’une entorse à la cheville, et Clément Grenier récupère vite : il sera de retour dans le groupe d’ici une dizaine de jours. »

...

Avec le rythme actuel, vous avez l’impression de jouer en coupe tous les trois jours ?
« Pas totalement … Etant donné qu’on arrive sur la fin de saison on joue des matchs de plus en plus décisifs, donc bien sûr que ça ressemble à de la coupe, où il faut absolument gagner. Mais je pense qu’on est encore assez loin de la fin de la saison, beaucoup de choses peuvent encore se passer, il faut rester très lucides par rapport à ça. »

Est-ce que tes joueurs t’étonnent en ce moment ?
« Ils se font plaisir mais surtout ils prennent du plaisir, et je crois que c’est ce qui est le plus important. Personnellement j’essaie de prendre les décisions les plus justes possible, celles qui me semblent le plus honnêtes et plus juste vis-à-vis de ce que je vois tous les jours. Les joueurs ont du potentiel. Mais ce n’est pas de l’étonnement, c’est surtout le plaisir de voir que l’on exploite ce potentiel. »

Sur les derniers matchs les joueurs du banc ont apporté quelque chose, voire fait la différence. Comment avez-vous fait pour les garder concernés ?
« C’est vrai qu’il y a un 11 qui a permis à l’équipe de remonter et de regagner de la confiance. Mais à ce moment-là j’avais prévenu le groupe que la saison allait être longue et que j’aurais besoin de tout le monde. Quand tout allait bien en janvier et qu’on enchaînait les matchs, je savais bien que je ne pourrais pas finir la saison avec ces même 11 joueurs. Je dirais que le mérite revient à ceux qui ont su être patients et surtout ne pas porter préjudice au groupe avec des états d’âme individuels. Je pense à l’épisode de Rémi Vercoutre, c’est vrai que ce n’était pas facile pour certains… Mais le mérite leur revient parce qu’ils ne sont pas sortis de l’état d’esprit du groupe et ont continué à travailler, ce qui leur a permis de bien rentrer dans une équipe qui fonctionnait déjà. »

L’équipe a puisé beaucoup d’énergie hier. Avez-vous des solutions ?
« Je pense qu’il n’y a pas de solution miracle, mais il y a quelques joueurs qui n’ont pas joué hier et qui ont donné satisfaction ces derniers temps. Ils seront peut-être amenés à jouer dimanche. Je l’ai déjà dit, la meilleure préparation c’est de gagner, on l’a fait hier.
On sera prêts à jouer ce grand match contre Monaco, on en a tous envie. J’espère que le public lyonnais en aura envie aussi, parce qu’on aura besoin qu’ils soient derrière nous. »

L’excitation, c’est le sentiment qui domine aujourd’hui ?
« Hier on a fait un très bon match, mais ce sera difficile là-bas, ce sera difficile à Plzen. On n’est qu’à la mi-temps de ce que l’on veut faire. En ce moment beaucoup de choses nous réussissent mais ça tient à peu de choses. Il ne faut pas oublier que dimanche on va affronter une belle équipe de Monaco, très forte avec des grosses individualités, capable de faire basculer le match à tout moment. Donc c’est pour ça que j’en appelle une nouvelle fois au public, on a besoin de ça en ce moment. »

Est-ce que la journée de dimanche en L1 retient particulièrement votre attention ?
« Je vais vous décevoir, mais pas trop. Essayons déjà de s’occuper de nous et de ne pas compter sur les résultats des uns et des autres. »

Vous restez sur 2 victoires importantes, c’est une préparation idéale avant le match face à Monaco ?
« Il faudra un peu de tout contre Monaco, il faudra du mental mais aussi bien jouer. SI on ajoute à ça un peu de rage devant le but, c’est ce qui fait qu’on est une équipe dangereuse en ce moment. Mais il faut bien se rendre compte qu’on va jouer Monaco qui est un adversaire spécial dans ce championnat, pas loin du niveau de Paris. Donc il faut se garder de toute euphorie avant ce match, en ayant conscience de nos possibilités. »

Après leur défaite à Saint Etienne et une victoire difficile contre Sochaux, trouvez-vous que Monaco marque le pas ?
« Perdre à St Etienne, il y’en a beaucoup d’autres qui l’ont subi. Bien sûr que lorsqu’on perd des joueurs majeurs c’est plus compliqué, et je sais de quoi je parle. Mais ils ont un effectif conséquent qui leur permet d’évoluer facilement dans différents systèmes. On a eu deux préparations différentes, mais on joue à domicile et en ce moment on a une envie de vraiment bien faire. »

  Quel regard portez-vous aujourd’hui sur Gueida Fofana ?
« Hier Gueida a livré une prestation aboutie, et pas seulement parce qu’il a marqué un doublé. Il a trouvé ses repères dans ce système de jeu, notamment avec des courses verticales et surtout de la percussion, ce qui lui a permis d’étouffer le milieu adverse. Au-delà de ça, je porte un regard presque admiratif sur son parcours. Quand il est arrivé de Ligue 2 il était très jeune et il avait du travail. Depuis il a mis les bouchées doubles, il a franchi des paliers. Il a été patient, travailleur et c’est ce qui lui a permis d’arriver à ce niveau. »

On suppose que tu te passerais bien de ces handicaps avec des buts pris dès le début du match, est-ce que tu penses que les joueurs ont besoin de ça ?
« Non, sincèrement je ne pense pas. Je sais qu’on est aussi capables de bien commencer les matchs. Quand on est menés au score rapidement, soit on sombre soit on se relève. En ce moment on est plutôt dans la deuxième catégorie. »

Comment expliquez-vous que votre équipe finisse physiquement la plus forte du match (comme à Bordeaux) après avoir encaissé le premier but ?
« D’abord la préparation que me propose R. Duverne est une des raisons principales. On a une  fraîcheur physique et mentale. Je pense que les joueurs sont biens, et quand les tactiques sont bien huilées, on peut courir efficacement. La rotation également, qui permet cette fraicheur physique et mentale. »

Est-ce que vous avez revu hier le Mvuemba que vous avez recruté ?
« Arnold a montré hier qu’il pouvait être décisif, il est monté en puissance au cours du match. Il a toujours eu un état d’esprit remarquable, et il s’est bien adapté aux consignes qui lui ont été données, même si c’était différent de ce qu’il avait l’habitude de faire dans le 4-4-2 de Lorient. »


Voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - ASM
- Le classement avant la 29ème journée
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014

 

Sur le même thème