masculins / ASM - OL

ASM - OL : L'avant match !

Publié le 16 octobre 2015 à 19:35 par R.B

Le contexte... infos sur l'adversaire et composition des équipes... Retrouvez aussi le MatchCenter avec le déroulé de la rencontre, les stats individuelles et collectives...

Pour accéder au MatchCenter, cliquez ici !


A Monaco, Stade Louis II, 10 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Fautrel.

AS Monaco : Subasic – Fabinho, Toulalan (cap), Raggi, Echiejile – Moutinho, Pasalic – Lemar, B. Silva, Cavaleiro – La. Traoré. Entr : Jardim.

OL : Lopes – Jallet, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Rafaël – Gonalons (cap), Darder, Tolisso, Valbuena – Lacazette, Beauvue. Entr : Fournier.

CONTEXTE

Un match de reprise après une trêve internationale. Un match, aussi, d’avant rendez-vous européen pour les deux clubs ; des rendez-vous importants pour une éventuelle qualification en 1/8ème de LDC et en 1/16ème de Ligue Europa. L’OL n’a jamais aligné deux succès de rang cette saison en championnat. Va-t-il le faire après sa victoire à Gerland face au Stade de Reims ? L’AS Monaco n’a pas encore gagné en championnat chez lui où il a déjà laissé filer 10 points sur 12 possibles ! Deux équipes séparée par 2 points (OL en compte 15 et l’ASM 13).

ADVERSAIRE

L’été monégasque a été celui des bouleversements avec les départs de Berbatov, Moutinho, Martial, Kondogbia, Kurzawa, Carrasco…remplacés essentiellement par de jeunes joueurs connus (El-Shaarawy) ou non. Le club princier n’a pas passé le cap du barrage d’accession à la LDC, éliminé par le Valence CF. Son actualité européenne se situe donc en Ligue Europa qu’il a débuté par deux matchs nuls (Tottenham et Anderlecht).

EQUIPES de DEPART

L’ASM et l’OL ont de nombreux absents. Dans les rangs monégasques, Raggi et Carvalho sont suspendus ; Coentrao, Ad. Traoré, Bakayoko, Bahlouli, Dirar sont blessés. La. Traoré a été préféré à El-Shaarawi. Du côté lyonnais, Grenier, Fofana, Bisevac, Bedimo, Fékir, Morel, Kalulu sont en soins ou reprise. Toulalan est donc positionné en défense centrale avec Wallace. Rafaël fait son retour chez le septuple champion de France mais au poste de latéral gauche. Yanga-Mbiwa revient en défense centrale. L’animation de départ ? Un 4-4-2.

 

 


Sur le même thème