masculins / ASNL - OL

ASNL-OL : Les 5 bonnes raisons de ne pas rater le match

Publié le 13 août 2016 à 08:00 par SC

Les Lyonnais affrontent les Nancéiens au Stade Marcel-Picot ce dimanche à 15h pour la toute 1ère journée de la Ligue 1. Voilà pourquoi il faut regarder cette rencontre…

Parce que l’OL doit réussir son ouverture

Joueurs et coachs le répètent chaque année. Il est important de tout de suite donner le ton à sa saison. On le sait, le championnat est une compétition de fond, d’endurance où beaucoup de choses se jouent juste avant la ligne d’arrivée. Mais débuter en L1 par un succès insuffle une première dynamique, apporte de la confiance, de la sérénité pour la suite. Et même si partir dans les temps ne certifie rien sur l’avenir, mieux vaut un bon départ… comme c’est le cas depuis la saison 2004-05 et une défaite à Lille en 2003.

Parce qu’un réveil est attendu après la gifle parisienne

Bruno Genesio l’a assuré en conférence de presse. La grosse déception du Trophée des Champions et la claque ont été « digérées » durant une semaine de travail qui a aussi permis de « tirer des enseignements et de voir ce qui n’avait pas fonctionné ». Aucune inquiétude donc pour le coach qui attend un rebond de son équipe dès dimanche.

Parce qu’Alexandre Lacazette est opérationnel

Alors que l’inquiétude régnait quant à son état de santé après sa sortie sur blessure contre Paris, Alexandre Lacazette a rassuré cette semaine à l’entraînement. Touché à la hanche et en haut du quadriceps, le buteur lyonnais est finalement remis. Il fait partie du groupe et pourrait être aligné d’entrée avec son acolyte d’attaque, Nabil Fekir.

Parce que Nancy est champion en titre de Ligue 2

Débuter chez un promu n’a rien d’un cadeau. C’est en effet souvent en début de saison et en surfant sur la dynamique de la montée de la saison passée que les nouveaux arrivants dans l’élite montrent leur plus beau visage. Nancy, emmené par les expérimentés Pablo Correa sur le banc et Benoit Pedretti au milieu, a terminé en tête de la L2 et souhaite s’appuyer sur ce qui a été fait. Peu de mouvements donc à l’intersaison avec un départ majeur (Lusamba) et 5 arrivées (Marchetti, Chernik, N’Guessan, Koura, Mandanne), dont l’ancien buteur guingampais aux 11 réalisations en 2014-15.

Parce que des premiers points ont été pris (et perdus)

La chasse aux points a commencé vendredi soir avec les deux premières rencontres de la saison. Et ce sont deux équipes qui intéressent particulièrement les Lyonnais qui ont lancé les hostilités... dans la difficulté. Le PSG, champion en titre, a décroché une victoire étriquée et longue à se dessiner à Bastia (0-1). De leur côté, les Monégasques, qui avaient été à la lutte avec l'OL pour la deuxième place la saison passée, ont souffert jusqu'au bout pour arracher à domicile le match nul face à Guingamp (2-2). Deux points de perdus donc pour l'entrée en matière de l'ASM.

Sur le même thème