masculins / Avant ASSE OL

ASSE - OL : Les triplés dans le Derby

Publié le 06 décembre 2005 à 19:04 par BV

Quelque soit le match, inscire un triplé constitue un instant rare qui marque les esprits. Réaliser cet exploit lors d'un derby marque les coeurs.

Toute performance de cet ordre confère à son auteur une place à part dans l'histoire des derbys. Seulement 3 joueurs olympiens y sont parvenus. Le 28 octobre 1951, Fritz Woehl devient le héros du premier derby en trompant à trois reprises le gardien stéphanois. Dans un stade de Gerland garni de 18 000 supporters, l'alsacien contribue grandement à la victoire des siens 4 buts à 2. Le 22 novembre 1963, au cours du derby le plus prolifique de l'histoire (9 buts), Angel Rambert inscrit lui aussi un triplé mais ne peut empêcher l'OL de s'incliner 5 à 4 à domicile. L'absence de Fleury Di Nallo dans ce palmarès aurait semblé incongrue. Lors du quart de finale retour de Coupe de France le 9 avril 1971, le "Petit Prince de Gerland" éclabousse la rencontre de toute sa classe en permettant à l'OL d'arracher les prolongations après une défaite 2–0 à Geoffroy Guichard. A la 113e minute, il porte l'estocade en se jouant de Georges Carnus pour la troisième fois de la soirée. Les rhodaniens l'emportent 3 à 0 au cours d'un derby resté dans toutes les mémoires. Si les joueurs olympiens sont seuls à avoir réalisé un triplé, les Stéphanois sont plus nombreux à avoir marqué un doublé (9 contre 4)... En revanche, le dernier en date fut l'œuvre de Juninho le 3 octobre 2004.
Sur le même thème