masculins / ASSE 2 - OL 3

ASSE/OL; Réactions, réactions, réactions

Publié le 04 octobre 2004 à 00:04 par R.B

Pierre-Alain Frau:



"C'était mon premier derby. C'était très bien, avec un scénario favorable. Encore 1 victoire et celle ci est certainement plus belle que les autres; on est allé la chercher loin. Dans les 5/10 dernières minutes, on a prouvé que nous étions costauds. Ce n'est pas un hasard si on a réussi à revenir au score. L'équipe est vraiment solide; l'ambiance dans ce Chaudron est impresionnante. Les Stéphanois ont poussé leur équipe et on a gagné face à 12 joueurs".



Jéremy Berthod:



"Nous avons montré que nous avions le mental pour revenir au score. Dans les vestiaires, à la mi-temps, on s'est dit qu'il fallait continuer à attaquer. Après le deuxième but des Verts, nous avons pris un coup au moral. Notre force mentale, nous a permis de revenir et de l'emporter. On avait vraiment à coeur de faire quelque chose ce soir et remercier ainsi les supporters lyonnais qui avaient fait le déplacement à Geoffroy-Guichard".



Robert Duverne:



"On reste invaincu et on gagne face à l'ASSE avec un scénario renversant. Ce succès, on le mérite. Sur le banc, j'ai bondi, lorsque Juninho a frappé le premier coup franc détourné par Janot. Sur le deuxième, je savais qui'l ne pouvait le manquer. On arrive ainsi à la mini trêve après un bon parcours".



Jöel Bats:



La phrase du jour: "Le coup passa si près que le chapeau tomba!"



Claudio Cacapa:



"Une ambiance digne d'un grand spectacle. Je n'avais pas encore connu cela en France; que ce soit à Lens, Marseille, Nantes... Ce n'est pas aussi chaud qu'à St-Etienne. Je félicite les supporters des Verts, ils ont donné de la valeur au match. La victoire de cette manière, c'est cela un vrai derby; tout le monde a fait un bon match. Il n'y avait pas de place pour les moindres erreurs; elles se sont payées cash. 5 buts pour les supporters... c'est fantatsique. Juninho, il n'y a rien à dire. Fantastique! Je suis fier du groupe. On s'est bien battu. On a envie de faire, encore, quelque chose cette année. On aime la victoire et on les enchaîne".



Juninho:



"En débutant ce match, on savait que tout pouvait arriver. Cela a été un scénario fou. Les supporters ont d'abord pensé que l'OL allait l'emporter, puis les Verts et enfin l'OL. C'est mon premier derby; je ne l'oublierai jamais. Je marque 2 buts, mais le plus important, c'est le succès. Pour mon but sur coup franc, je savais qu'il suffisait de cadrer pour marquer; j'ai hésité sur le côté. Le pénalty? Le gardien a fait un très bel arrêt et je marque du gauche. Pour une fois, j'avais choisi le côté, alors que d'habitude je ne le fais pas. Un derby, c'est vraiment spécial avec beaucoup de rivalité. Les supporters lyonnais nous ont beaucoup aidés et on leur dédie notre victoire. Ainsi qu'à Elber qui est de retour en France. Moi, je pars rejoindre la Selecao. Je serai de retour le jour du match contre Caen, mais avec mon carton jaune de ce soir, je serai supsendu... et cela me permettra de me reposer."



SR/RB
Sur le même thème