masculins / Atalanta - OL

Atalanta - OL : Les Lyonnais n’ont pas trouvé la faille pour chiper la 1ère place à l’Atalanta (1-0)

Publié le 07 décembre 2017 à 21:15 par SC/LM

L’OL s’est incliné 1 à 0 face à l’Atalanta à l’occasion de la dernière journée de groupes de l’Europa League. Très vite menés au score et bousculés en première période, les Lyonnais n’ont pas vraiment eu la possibilité de s’exprimer face à une équipe impressionnante tactiquement, même s’ils ont touché le poteau sur coup-franc en fin de match. L’OL termine 2ème et connaîtra son adversaire pour les 1/16 le 11 décembre.

. LES TEMPS FORTS .

3’. Situation très chaude dans les 6 mètres de l’Atalanta.
4’. Tête de Cristante juste à côté du poteau de Lopes.
10’. But de Petagna après une reprise taupée d’Hateboer. 1-0.
45+1’. Sortie sur blessure de Cornet, remplacé par Geubbels.
65’. Frappe d’Ilicic au-dessus de la cage après une percée plein axe.
73’. Tir puissante Ndombele dans les gants de Berisha.
78’. Tir de Fekir capté en deux temps par Berisha.
90+1’. Poteau trouvé par Fekir sur un coup-franc puissant.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Déjà qualifiés pour la suite de la compétition, les Lyonnais débarquaient en terre italienne pour conquérir la première place, position préférentielle pour les 1/16 de l’Europa League occupée par l’Atalanta. Pas de round d’observation dans cette « finale » du groupe E entre les deux équipes. L’OL est le premier à se montrer dangereux après trois minutes de jeu. Il ne manque pas grand-chose à Mariano pour emmener le ballon au-delà de la ligne de but. C’est aussi une histoire d’une dizaine de centimètres sur la tête non cadrée de Cristante quelques secondes plus tard. L’Atalanta prend les devants sur un but chanceux de Petagna. Impeccables tactiquement et habiles techniquement, les Italiens empêchent toute réaction de l’OL, qui perd Cornet, remplacé par Geubbels, en fin de première période et qui doit marquer deux buts.

608geubbels
Les minutes s’égrènent et ça n’en prend pour le moment pas le chemin. Les Lyonnais ne parviennent pas à bouger leur adversaire, à trouver un décalage ou une fenêtre de frappe. Preuve des difficultés à s’approcher du but italien, Ndombele tente une frappe puissante de loin, captée par Berisha… seulement le 2ème tir cadré de la partie. L’OL tente d’intensifier sa pression dans les dernières minutes. Dans le temps additionnel, Fekir est tout proche de ramener son équipe à hauteur sur un coup-franc que le poteau repousse. Peu importe, ce n’aurait pas été suffisant pour aller chercher la 1ère place. L’OL connaîtra son adversaire pour les 1/16 de finale le lundi 11 décembre.

. LE FAIT DU MATCH .

Une entame débridée qui ne profite pas à l'OL

Les dix premières minutes de cette rencontre auraient pu basculer d’un côté comme de l’autre. L’OL a d’abord eu une belle opportunité de prendre les devants dans les premiers instants. En deux temps, Mariano a manqué de réussite face à Caldara (3’). Les Bergamesques ont immédiatement réagi mais Petagna a vu sa frappe fuir le cadre de quelques centimètres (4’). Après s’être rendu coup pour coup, ce sont bien les Italiens qui ont pris l’ascendant grâce à leur attaquant profitant d’une mésentente de la charnière lyonnaise (10’). Après ce début débridé, les occasions se sont fait plus rares et l’OL, ne cadrant que deux frappes par la suite, a été trop inoffensif pour se montrer dangereux et espérer mieux.

608MarianoOccasion

. LA STAT .

4/14

L’OL n’est pas parvenu à ajouter une équipe italienne à son tableau de chasse. A l’occasion du 14ème déplacement de l’autre côté des Alpes de leur histoire, les Lyonnais ont subi la loi de l’Atalanta Bergame sur la pelouse du stade de Reggio Emilia. Il faudra donc encore attendre un peu pour voir une 5ème victoire olympienne sur le sol italien, après celles obtenues contre la Lazio de Rome (Coupe de l’UEFA, 1995, 2-0), l’Inter Milan (Coupe de l’UEFA, 1997, 2-1, et Ligue des Champions, 2002, 2-1) et enfin la Fiorentina (Coupe de l’UEFA, 2008, 2-1). L’OL n’a gagné aucun de ses 5 derniers déplacements en Italie (1 nul et 4 défaites).

berthod

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« L’Atalanta m’a impressionné par sa discipline tactique et son envie d’aller vers l’avant. On a eu une première mi-temps très compliqué. On a rectifié le tir ensuite. Il aurait fallu ouvrir le score pour se rendre le match plus facile. C’est l’inverse qui s’est produit et c’est toujours difficile de revenir contre une équipe italienne. Quand on ne met pas les bons ingrédients, notamment dans l’agressivité, c’est compliqué. C’est une piqûre de rappel. L’Atalanta a bien joué son coup. L’objectif reste atteint mais on devra se déplacer au match retour. »

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Mapei Stadium de Reggio Emilia.

Europa League (Grp.E, J6) : Atalanta Bergame – OL 1-0 (1-0)

Arbitre : Aleksei Eskov (RUS) Spectateurs : 15 000 environ.

Buts : Petagna (10’) pour l’Atalanta.

Avertissement : Freuler (33’), Toloi (55’) à l’Atalanta.

Atalanta : Berisha – Hateboer, Toloi, Caldara, Masiello, Spinazzola – Cristante (De Roon, 87’), Freuler – Ilicic (Palomino, 83’), Petagna (Kurtic, 75’), Gomez (cap.). Entr : Gian Piero Gasperini.

OL : Lopes – Rafael, Marcelo, Diakhaby, Mendy – Ferri, Ndombele – Cornet (Geubbels, 45+1’), Fekir (cap.), Memphis (Aouar, 68’) – Mariano (Gouiri, 75’). Entr : Bruno Genesio.

...



Photos

ATALANTA - OL

10 photos

Sur le même thème