masculins / Brest 1 OL 1

Attendre pour en savoir plus

Publié le 17 mai 2011 à 09:50 par R.B

Une prestation avec des plus et des moins pour un match nul qui peut laisser des regrets… Le PSG reste plus que jamais une menace pour la 3ème place… Match retour…

En Bretagne, l’OL a mis fin à une série de 3 défaites de rang en déplacements sans avoir inscrit le moindre but. Assurément positif, même si ce point peut très bien prendre une couleur plus belle comme plus sombre lorsque le PSG aura joué son match face à Bordeaux. Attendons.

A Brest, l’OL a montré aussi plus d’allant, de maitrise pendant les 30 premières minutes. Il  a eu des occasions en seconde période. D’une façon générale, l’état d’esprit était au rendez-vous.

  Mais à Brest, il n’a pas su garder sa victoire, s’adapter face à une équipe qui s’est réorganisée, remobilisée après un premier acte à côté de son sujet ayant affiché au passage de grosses lacunes défensives. Une équipe qui lutte pour sa survie comme le septuple champion lutte pour rester sur le podium. Une histoire de volonté tout autant que de qualités footballistiques en sachant que les qualités sont à ranger en priorité dans les rangs olympiens. Certes l’OL était toujours au dessus de son adversaire, mais sur plusieurs ballons disputés, les coéquipiers du guerrier Baysse ont pris souvent l’ascendant, notamment dans le domaine aérien à l’image de la déviation qui amène le but égalisateur. N'oublions pas les arrêts de Lloris. Rageant. Un chiffre ? L’OL n’a pris que 21 points en déplacements, ce qui pourrait être son plus faible total depuis la saison 2001-2002… Une  explication, en autre, à la situation actuelle. Comme ce constat plus global d’un manque de maitrise sur toute la durée d’une rencontre... un constat réucurrent.

Reste au final un succès qui s’envole et cette situation indécise à 2 journées de la fin. Rien n’est fait pour l’OL, ni pour le PSG qui n’a pas encore gagné à Bordeaux, ni chez lui face au LOSC, voire à St-Etienne. Reste à l’OL de faire de son côté le maximum pour prendre le plus de points possibles en recevant Caen et en se déplaçant à Monaco. Si le PSG n’a pas un programme facile, l’OL va affronter deux formations qui cherchent le maintien, dont une Monaco vraiment mal en point qui pourrait tout jouer lors de la dernière journée. Un drôle de suspens ! Est-ce-que Gomis sera apte ? Est-ce-que Lisandro et Gourcuff seront de retour ? Autres interrogations.

Attendons déjà mercredi soir… pour en savoir un peu plus sur la véritable situation de l’OL à 2 journées de la fin.

Sur le même thème