masculins / Fiorentina - OL

Au bonheur de Pjanic

Publié le 24 novembre 2009 à 08:03 par R.B

Malgré la non qualification de la Bosnie pour la Coupe du Monde, Miralem ne boude pas son plaisir de jouer beaucoup plus cette saison avec l’OL… sans considérer pour autant qu’il est arrivé. Vous pourrez retrouver cette interview ce soir dans OL System Europe dans l’émission de Barth…

Lundi soir, 21h, dans un des salons de l'Hôtel où les Lyonnais sont logés à Florence...

A 19 ans, le jeune « Miré » est le seul  joueur lyonnais à avoir participé cette saison aux 19 premiers matchs de l’OL. Il savait bien sûr qu’il avait joué ces 19 rencontres, sans savoir qu’il était tout seul dans ce cas. «C’est vrai, j’ai déjà plus joué que la saison dernière. Je n’ai jamais douté. J’ai toujours beaucoup travaillé et je continue à le faire. Je suis très heureux à l’OL. J’aime ce club, j’aime les gens au club. J’apprécie la confiance que m’accorde le coach… Et quand je suis remplaçant au départ, j’accepte le choix, même si je voudrais débuter toutes les rencontres».

"Je dois être plus fort

pour aider l'équipe"

Ce mardi, il débutera peut-être la rencontre face à la Fiorentina. Il a déjà inscrit trois buts sur la scène européenne depuis le mois d’août dont ce but au match aller contre les Italiens. Il a délivré deux passes décisives à Budapest contre Debrecen, sans oublier  tout le reste. « Mon jeu ? J’aime toucher souvent le ballon. Je le réclame. J’aime le donner rapidement en trouvant les bonnes solutions. Mon poste ? Milieu de terrain soit derrière l’attaquant soit comme on joue souvent dans un milieu à trois. Je n’oublie pas qu’il faut que je travaille à la récupération, mais je me sens libre. Evidemment que je me sens plus à l’aise que sur un côté ». Et les coups de pied arrêtés ? «J’ai inscrit deux coups francs. Mais sur les coups francs pour trouver des partenaires, je dois progresser. Ce ballon, il arrive rarement…  Je dois être plus performant pour aider l’équipe comme le faisait « Juni ». Il faut aussi que je m’adapte au ballon… ».

Buteur au match aller, « Miré » parle encore de l’importance de la première place du groupe. « C’est important pour les raisons que tout le monde connait. Je pense que ce sera compliqué contre la Fiorentina. Pour l’instant, nous avons toujours répondu présents en LDC. Est-ce-compliqué parfois d’enchainer, de passer d’une compétition à une autre, de jouer après une trêve ? Oui, parce qu’il y a la fatigue, parce que le groupe ne s’est pas entrainé ensemble. Mais on doit faire mieux que ce que l’on a montré à Grenoble… ».

Miralem qui est rentré de Bosnie sans ce ticket pour la Coupe du Monde. « Bien sûr que je suis déçu. On n’a pas su trouver les solutions face au Portugal. Je crois que nous avons manqué le coche au Portugal. Au retour, nous avons trop balancé. J’étais remplaçant à l’aller ; je suis entré en jeu. Et titulaire au retour ».

Enfin, le jeune bosniaque est affirmatif, il trouve le groupe lyonnais de cette saison plus homogène, moins dépendant du talent d’un ou deux joueurs comme c’était le cas avec Juninho et Benzema « on comptait trop sur eux ». «J’espère notamment que l’on va passer les 1/8èmes de finale en LDC… ». Cela évacuerait un peu la déception liée à l’échec de la Bosnie pour ce jeune joueur travailleur , ambitieux et doué.

 

 

Sur le même thème