masculins / OL - Caen J-1

Au-delà des émotions...

Publié le 22 mai 2009 à 19:18 par R.B

Pour cette dernière de la saison à domicile, les émotions ne doivent pas faire oublier l’enjeu du match face à Caen… l’OL doit assurer définitivement sa 3ème place face à une formation qui se bat pour le maintien…

Plus que jamais, il semble que Juninho va porter pour la dernière fois la tunique lyonnaise. Comment ne pas se laisser emporter par ce moment de joies douloureuses ? On s’attend évidemment à un hommage à la hauteur de l’œuvre olympienne du plus grand joueur de l’histoire lyonnaise. Pour que la fête soit inoubliable, la victoire doit accompagner cette sortie avec ce fameux 100ème but du maestro brésilien. Emotions garanties d’autant que d’autres joueurs pourraient disputer aussi leurs dernières à Gerland. Cela sera-t-il le cas, par exemple, de Govou ? Ou d’autres encore ? Il faudra attendre…

Caen aura des pensées différentes. En bagarre pour le maintien, les Normands semblent mal embarqués. Après l’OL, ils recevront Bordeaux. Ce besoin de points n’est pas gagné d’avance ! Vainqueur de Sochaux 2 à 0 grâce à un doublé de Savidan, le Stade Malherbe va un peu mieux depuis 8 journées. Viendra-t-il pour jouer ou bien attendre et contrer ? Avec la vitesse de course et l’opportunisme de Savidan, parions pour la seconde solution. Un point à Gerland ne serait pas une mauvaise opération… en attendant de battre Bordeaux.

Les Lyonnais ont donc cette 3ème place à assurer définitivement en rêvant à mieux. Leur succès à Marseille les a mis dans des conditions idéales à 2 journées de la fin avec 4 points d’avance sur le PSG. Au Stade vélodrome, la manière a séduit, notamment la solidarité et le réalisme. En imaginant raisonnablement le retour de Juninho au coup d’envoi, qui n'a jamais marqué contre Caen, Claude Puel devra modifier son équipe de départ. Comment ? Delgado, forfait, Ederson pourrait par exemple retrouver une place sur un côté. A moins que Mounier ne soit choisi. Enfin, on n’imagine pas d’autres changements. Du coup, Källström et Réveillère débuteraient la rencontre.

Voilà dans quelques heures le rideau va tomber sur Gerland. Ce sera le 25ème match à la maison de cet exercice 2008-2009. Un exercice qui laissera des regrets, notamment à la maison avec seulement 11 victoires sur 24 rendez-vous (10 nuls et 3 défaites ; 38 buts inscrits et 23 encaissés). Alors que cette clôture soit belle… et pleine d’émotions.
Sur le même thème