masculins / LDC

Aulas : "Nous ne sommes pas déçus"

Publié le 19 mars 2010 à 13:00

Les réactions de Jean-Michel Aulas et Cris après le tirage au sort des 1/4 de finale

 


"Un tirage qui permet

d'envisager l'avenir

plus sereinement"

On verra après la double confrontation si c’était un bon tirage. On sait qu’il y aura un club français en demi-finale. Il y a tellement longtemps que ce n’est pas arrivé. Au moins on ne perdra pas d’énergie dans les transports en allant jouer à Moscou ou des endroits éloignés. C’est dommage pour l’affiche car on préfère réserver les affiches franco-françaises aux compétitions domestiques. Les deux clubs ont des chances égales de participer aux demi-finales. Ce sera à nous de bien préparer ce match. Au tirage au sort virtuel il y avait déjà eu Bordeaux-Lyon et j’avais déjà pu échanger avec le président Triaud. D’ailleurs nous étions à coté lors du tirage. Vous dire que Jean-Louis Triaud est ravi de rencontrer Lyon je ne le crois pas ceci étant il est comme nous il pense qu’il y a plus de chances de passer que de tomber contre Barcelone ou Manchester. Quant on regarde les statistiques des quarts de finale on se rend compte que beaucoup de clubs se sont qualifiés en disputant le second match à l’extérieur. Toutes les équipes sont très fortes. On envisageait avec plaisir de retourner à Moscou parce que nous n’y étions pas aller depuis très longtemps. Le tirage de Bordeaux est un tirage qui permet d’envisager l’avenir plus sereinement que la plupart des autres tirages. Il vaut mieux jouer Bordeaux que le Bayern, Arsenal, le Barca ou Manchester. Nous ne sommes donc pas déçus. C’est la quatrième fois que nous sommes en quart de finale. J’ai en tête les ambitions de Bordeaux énoncées par Mathieu Chalmé qui à dit vouloir gagner les trois compétitions dans lesquelles ils sont engagés.


"J'ai hâte d'y être"

On pouvait tomber sur sept équipes. On ne s’y attendait pas dans le vestiaire mais c’est le football. C’est bien car il y aura une équipe française en demi-finale. Cela montre bien le niveau de Ligue 1. Après, c’est complètement différent en Champions League. Bordeaux a le même style de jeu que nous. Ils ont fait un très beau parcours en Coupe d’Europe. On s’attend à un match difficile. Le fait de jouer le match retour à l’extérieur nous oblige un faire un bon résultat à l’aller. Nous avons vu face au Real Madrid que nous en étions capables. Nous allons essayer de profiter de notre expérience en Champions League. Il n’y aura pas de favori dans ce match, c’est du 50/50. Nous allons les rencontrer trois fois en l’espace de 20 jours. Nous allons essayer de faire en sorte de les rattraper en championnat et de nous qualifier pour les demis. Nous aurons plus de repos qu’eux car ils vont disputer la finale de la Coupe de la Ligue mais vous savez, lors de ce genre de rencontres, on oublie vite la fatigue. Marouane Chamack est un grand joueur. C’est un attaquant qui répond toujours présent dans les duels. J’ai hâte d’y être.


La réactions de Jean-Louis Triaud, Président du FC Girondins de Bordeaux après le tirage au sort. (au micro d’Eurosport)


"Il y aura une équipe

française en demi"

« Nous sommes déçus de retrouver une équipe française. Nous n’aurions pas du en parler avec Jean-Michel Aulas avant le tirage. (Sourires) L’élément positif est qu’il y aura une équipe française en demi-finale d’UEFA Champions League. C’est une confrontation amicale et conviviale entre deux équipes françaises qui se respectent et qui s’apprécient. Ils sont plus expérimentés que nous à ce stade de la compétition mais nous avons l’avantage de recevoir lors du match retour. »