masculins / Montpellier - OL

Avancer en Hérault…

Publié le 05 octobre 2013 à 20:00 par R.B

L’OL boucle dimanche après-midi à Montpellier son marathon face à une équipe invaincue depuis le 17 août mais qui accumule les matchs nuls…

 Drôle de match en perspective au stade de la Mosson. L’OL en manque de confiance, de résultats  et lourdement handicapé par les nombreuses absences rend en effet visite à la reine des matchs nuls, soit 6 en 8 journées. Une seule défaite au compteur pour les coéquipiers de Cabella à Monaco mais aussi une victoire contre Sochaux. A ce rythme la marche avant patine.

Le MHSC de Jean Fernandez a donc du mal à engranger des points. Mais Cabella est capable à tout moment de sortir un tour de malice de ses crampons. Le petit meneur de jeu a déjà inscrit 3 buts. Les Montano, Camara, Bakar… peuvent apporter de la vitesse devant. Les Héraultais s’appuient derrière sur l’expérimenté Hilton. Ils seront privés de Jebbour, suspendu. Ils se souviennent certainement du scénario injuste de la saison dernière et de cette défaite venue en toute fin de rencontre d’une frappe canon improbable de Grenier !

 Grenier et l’OL revivront ce moment particulier du 19 avril 2013 en pénétrant sur la pelouse de la Mosson. Mais ils passeront rapidement à autre chose. Il faudra se mettre immédiatement dans  le match malgré les incertitudes liées aux derniers résultats, aux nombreuses absences et au « bricolage » de circonstances pour constituer la défense. Umtiti a rejoint Dabo, M.Lopes à l’infirmerie en souhaitant que Bedimo en soit sorti.  Rémi Garde devrait débuter, à priori, avec le même dispositif qui a terminé le match face au Viitoria SC jeudi soir. Pour le reste, Gourcuff est toujours absent. L’entraîneur olympien devrait replacer Grenier  en milieu de terrain. Alors que devant, le secteur  offre un peu plus de possibilités depuis que Danic est de retour et que Pléa a montré des choses intéressantes face au club portugais.

Ce 7ème match en  22 jours clôt le marathon lyonnais avant la trêve internationale. Un marathon qui affiche à ce jour 1 victoire, 4 nuls et 1 défaite… Il précède une autre course de 6 obstacles en 22 jours avec notamment des déplacements à Monaco, St-Etienne… ou encore deux matchs de Ligue Europa. Dans les circonstances actuelles, difficile de prévoir le scénario dominicale. L’obstacle simple à la fois abordable et compliqué. Inutile de dire qu’un résultat positif ferait le plus grand bien et lancerait de la meilleure des façons l’époque plus radieuse attendue.


Voir aussi

Sur le même thème