masculins / OL - Bordeaux 3-1

Avantage à l'OL !

Publié le 30 mars 2010 à 22:47

Au cours d'une partie très enlevée les Lyonnais ont pris le dessus et se sont imposés 3 buts à 1. De bon augure avant le match retour...


OL - BORDEAUX
Mardi 30 mars à 20h45 sur TF1

Stade de Gerland
Arbitre : Mr Felix Brych

Malgré cette confrontation franco-française, le parfum de la Ligue des Champions était bien présent au stade de Gerland en ce mardi soir. Dans les premières minutes de jeu, ce sont les Bordelais qui investissaient le camp olympien. Après un petit round d’observation de dix minutes l’OL trouva la faille sur sa première véritable accélération. Bodmer récupérait un ballon mal renvoyé par Ciani pour centrer au cordeau où Licha déviait astucieusement le ballon dans les filets (10e). Gerland explosait de joie.

Cette joie fut de courte durée puisque Chamakh égalisa quelques minutes plus tard en reprenant de la tête un centre de Gourcuff venu de la droite (14e). Alors qu’on s’attendait à une rencontre plutôt fermé ce fut tout le contraire. Après avoir  gagné son duel avec Ciani, Bastos enroula un tir du gauche qui fila de peu à coté du poteau de Carasso (18e). A la moindre erreur lyonnaise les Girondins se portaient à toute vitesse vers l’avant. Sur une superbe ouverture de Réveillère, Chelito se présentait seul face à Carrasso mais perdait son duel (24e).

Sur la contre-attaque bordelaise, Hugo Lloris sauvait les siens en  claquant une talonnade de Wendel qui prenait le chemin du cadre. Chamakh fut, lui aussi, tout proche de donner l’avantage à son équipe en plaçant une tête à quelques centimètres du poteau gauche de Lloris (30e). Dans la foulée, Pjanic centrait au second poteau où Tremoulinas manquait son renvoi de la tête.

 Michel Bastos n’en demandais pas temps et il fusilla Carrasso après s’être mis sur son pied gauche (32e). Déjà très intense, la rencontre prenait une autre dimension. Chelito commençait à être intenable et à multiplier les dribbles dévastateurs. Delagdo déclencha une dernière frappe bien captée par le portier girondin puis la première période s’acheva sous les clameurs des 39000 spectateurs présents à Gerland.

Le Brésilien Wendel alluma la première mèche de la seconde période mais sa demi volée fila bien loin du cadre (48e). Chelito donnait le tournis à Tremoulinas et centrait à ras de terre mais Jean II Makoun était un peu court pour profiter de l’offrande (51e). Hugo Lloris réalisa la parade du match en sortant une reprise en extension de Chamakh qui était à bout portant (61e). A l’heure de jeu, les olympiens subissaient de plus en plus les attaques bordelaises.

Claude Puel décida de mettre du sang neuf dans son équipe avec les entrées de Govou et Källström qui remplacèrent Bastos et Pjanic (65e). Sur un ballon distillé par Delgado, Makoun se retrouva seul dans la surface mais celui-ci buta sur Carrasso (69e). Dune minute plus tard c’est Wendel qui expédia un coup de canon sur la transversale lyonnaise. Au cours d’un match très propre, Sid Govou écopa du premier avertissement (73e) et sera malheureusement suspendu pour le retour.

Après une montée ravageuse, Aly Cissokho frappa au but et dévia de la main. Penalty ! Licha Lopez se chargea de la sentence et donna deux buts d’avance à l’OL dans un stade de Gerland fou de bonheur (77e).

Sidney Govou manqua même le KO en plaçant une reprise en ciseau sur un centre de Cissokho (78e). Lisandro fut lui aussi coupable d’une légère faute mais son carton récolté le privera de la rencontre à Chaban-Delmas. Sur un corner de Källström la tête de Makoun fut sauvée sur la ligne par Tremoulinas. Les Lyonnais tiendront ce score de 3 buts à 1 jusqu'au bout, de bon augure avant le match retour à Chaban-Delams.

VIDEOS - PHOTOS - STATS
Sur le même thème