masculins / Conférence de presse

« Avoir la bave aux lèvres »

Publié le 05 avril 2013 à 13:11 par RB

Rémi Garde a été très clair sur ses attentes en cette fin de saison… et pas question de traiter certains joueurs différemment…

Est-ce-que tout le groupe est disponible ?
« L’infirmerie est vide. Lisandro a soigné une béquille reçue face à Sochaux. Anthony Réveillère progresse, on verra… Le fait que tout le monde soit disponible m’offre plusieurs possibilités. Cela me fait plaisir mais peut faire des mécontents chez les joueurs. Je le répète, j’ai besoin de joueurs tournés vers l’équipe, vers l’objectif fixé. Les entrainements se passent bien. Après je constate un investissement irrégulier de la part de certains joueurs dans le projet de l’équipe en cette fin de saison. Face à Sochaux, le jeu est revenu mais on ne peut pas se contenter que cela soit accompagné de la défaite. Il faut plus d’agressivité, d’investissement ».

Plus d’investissement ?
« On est arrivés à un stade de la saison, où c’est le groupe qui est le plus important. Je ne pense qu’à cela. Quand on joue, il faut avoir la bave aux lèvres. Mon discours n’est pas plus dur. On est dans  le sprint final. Il n’y a que la victoire et le groupe qui comptent. Tout le reste ne m’intéresse pas.

Est-ce-que certains choix sont synonymes de sanction ?
« Forcément pour celui qui ne joue pas. Cela fait partie du haut niveau ».

Où en est Gourcuff ?
« Il a été blessé ; il est revenu. Il a dû être disponible 50% du temps. Il a joué de bons matchs et d’autres non. Il est en concurrence avec les autres. Yoann est traité comme les autres. J’attendais autre chose de sa part face à Bastia. Il n’est pas éliminé pour autant »

On est toujours dans la bagarre pour la 2ème place

Est-ce-que Anthony Réveillère peut apporter une impulsion nécessaire ?
Il a des caractéristiques peu courantes dans le groupe avec son expérience et sa gestion des matchs. Je sais que je peux compter sur lui ».

Comment voyez-vous ce match à Reims ?
« Plus on approche de la fin et plus les matchs sont capitaux. Ce match est donc très important. Reims est une équipe solide, bien organisée avec du cœur ; elle a su resserrer les rangs après un passage difficile. Ce sera un adversaire coriace. J’ai bon espoir que l’on se mette au niveau de cette équipe ».

Que vous inspire le fait que votre équipe encaisse plus de buts en 2013 ?
« Pour bien défendre, il faut des principes de jeu et un état d’esprit de guerrier supérieur à celui que l’on a depuis quelques temps. On a été tout simplement moins agressifs. Le manque de réalisme offensif nous a aussi pénalisés. Tout le monde doit défendre et attaquer comme on le faisait lors de la première partie de saison ».

Est-ce-que cette 3ème place vous satisferiez ?
« On est toujours dans la bagarre pour la 2ème place. On verra à la fin. Je préfère penser que l’on peut obtenir cette 2ème place ».

Vous avez rencontré un groupe de supporters après l’entrainement. Que s’est-il passé ?
« On a échangé. Ils voulaient connaitre l’état d’esprit du groupe. Ce kop nous a toujours soutenus. Depuis quelques temps, il ne se reconnait plus trop dans l’équipe. L’échange a été constructif. J’espère que l’on va leur redonner l’envie de nous soutenir encore plus. Ils ont fait le boulot. A nous de le faire ».

Sur le même thème