masculins / Rétro 2008

Avril , en manque de point (II)

Publié le 20 juin 2008 à 08:00 par MG

Le dernier coup de collier sera plus long que prévu !

Le 15 du mois arrive et il est temps pour les joueurs de l’Olympique Lyonnais de faire une petite trêve dans le combat difficile pour le 7ème titre. Il faut se changer les idées. Place à la Coupe de France, étape des ¼ de finale. Metz, la lanterne rouge de L1, se présente. Mais le « serial buteur », Karim Benzema, n’a pas hésité à dégainer. En battant Metz sur la plus petite des marges (1 - 0), l’OL a gravi bien plus qu’une marche : il s'est hissé dans le dernier carré de la Coupe de France pour la 1ère fois depuis 98. Un « petit » événement entre Rhône et Saône, une performance rare.

Pourtant les démons n’ont pas disparu subitement. La pression monte pour le champion encore à 4 petits points devant Bordeaux.

Lors de son déplacement à Strasbourg, l’OL a eu chaud mais a fait la bonne affaire en renversant une situation mal engagée grâce à deux buts en 2ème mi-temps de Bodmer et Grosso. Score finale 1-2… Ouf car Bordeaux, étudié à la loupe, a aussi pris les 3 points à Toulouse.
L’OL avance à flux tendu vers une fin de saison qui s’annonce musclée. Bien conscient des dangers de cette route escarpée sur laquelle ses garçons sont embarqués, le président décide alors de reprendre plus fermement les rênes de son attelage. Le « chef de clan » en appelle à « l’unité », la « famille » et « la culture de la gagne » pour « marquer l’Histoire ».
Grâce à un doublé de Karim Benzema, deux parades décisives de Grégory Coupet, et malgré l’expulsion de Fabio Grosso dans le couloir des vestiaires à la pause, les Lyonnais prennent un nouveau point précieux face à Caen. Ouf, ils conservent 4 points d'avance sur les Girondins qui n'ont pu dominer Nice (0-0).
Reste trois matchs à présent… décisifs…
En attendant le bouquet final et celui de muguet, les joueurs partent au vert se crotter à Evian. Les filles de leur c´té viennent de se qualifier pour la finale du Challenge de France, apprenant du même coup qu’elles joueront bientôt au Stade de France…
Sur le même thème