masculins / AZ Alkmaar-OL

AZ Alkmaar-OL : Bruno Genesio et Maxime Gonalons devant la presse

Publié le 15 février 2017 à 18:03 par SC

Le coach et le capitaine lyonnais se sont présentés en salle de presse de l’AFAS Stadion quelques minutes avant d’en découvrir la pelouse pour la dernière séance.

Bruno Genesio

« On est venus superviser cette équipe à deux reprises et on a vu de nombreux matchs en vidéo. C’est un contexte différent de la Ligue des Champions mais on a aussi une expérience dans cette compétition. C’est une équipe bien organisée dans la philosophie néerlandaise avec un attaquant en fixation intéressant. On a parlé de l’AZ avec Memphis. Il m’a dit que ce n’était pas une équipe du Top 3 mais capable de nous concurrencer sur un match… Il faut y aller étape par étape car la route est longue. Il y a de belles équipes. On peut envisager un bon parcours car on a le potentiel. Il y a aussi beaucoup de choses aléatoires qui entrent en compte. Il y a une pression car il faut toujours gagner mais pas plus que ce qu’on a vécu jusqu’à aujourd’hui. A titre personnel ? Quand un entraîneur n’a pas de résultat, il risque gros. Je vis avec ça et je suis motivé à 100% pour le faire jusqu’à la fin de saison où on fera les comptes… Je souhaite un investissement total de mes joueurs de couloir, notamment dans le replacement, à l’image des Parisiens hier soir. »


Maxime Gonalons

« C’est une ville que l’on ne connait pas. On est quelques-uns à avoir effectué un match à Amsterdam en Ligue des Champions il y a plusieurs saisons. C’est une équipe qui est derrière le trio de tête habituel dans le championnat néerlandais. Elle a du potentiel… On avait une ambition en Ligue des Champions mais on garde une grosse envie de faire quelque chose en Ligue Europa. Les objectifs sont élevés. On traverse une période difficile. Cette compétition est donc un vrai objectif. En 2014, ça ne s’était pas joué à grand-chose face à la Juve. Il y a des grosses équipes, il faudra donc se mettre minable à chaque rencontre… On a retrouvé de bonnes choses dans le jeu. On doit garder notre philosophie de jeu mais on doit être plus intelligent dans notre placement à la perte du ballon pour éviter de prendre des buts comme à Guingamp. L’intensité est encore plus élevée en Coupe d’Europe donc il faut faire attention. »

Sur le même thème