masculins / Centre de formation

<b>CFA : Lyon champion de France !</b>

Publié le 02 juin 2006 à 20:23 par CC

L'OL a remporté la finale des réserves professionnelles en battant vendredi en finale le Stade Rennais grâce au 24e but de Bettiol et un doublé de Mounier.

A la plaine des jeux de Gerland : Olympique Lyonnais bat Stade Rennais 3-1 (0-0). Arbitrage : Jean-Marc Bonnin. Buts : Bettiol (69e) et Mounier (78e et 87e) pour l’OL. Dembélé (56e) pour Rennes.

OL : Riou – Migliore, Benhamida (cap.), S. Paillot, Faussurier – Mounier, Thomas, Beynié (puis Valdivia, 80e) , Rémy (puis Plessis, 90e) - Chaffard (puis Karaboué, 60e). Entr. : Robert Valette.

Rennes : Douard – Danzé (puis Oniangue, 89e), Ponroy, Dembélé, Penel – Ramaré (cap.), Diop, Lemoine, Bru (Marie, 77e) – Stanger (puis Badiane, 67e), Ekoko. Entr. : Landry Chauvin.

Lyon est champion de France des réserves amateurs pour la cinquième fois de son histoire. Après des succès en 1993, 1998, 2001 et 2003, c’est au tour de l’équipe de 2006 de venir rejoindre ses devancières. La formation de Robert Valette boucle de belle manière une saison enlevée et tourne brillamment la page de la génération des 86 : Bettiol et Benhamida ont signé leur premier contrat pro alors que Duperray, Thomas et Cuenca vont aller poursuivre leur carrière un peu plus loin.
Cette finale joué sans Jean-José Cuenca, blessé lors de la demi-finale contre Toulouse, démarrait à l’avantage des Rennais qui se créaient plusieurs grosses occasions par l’intermédiaire de l’intenable Jires Ekoko. L’attaquant congolais, qui vient de signer un contrat pro de trois ans avec le club breton, alertait à plusieurs reprises un Rémi Riou impeccable. Les Lyonnais réagissaient en fin de mi-temps et Grégory Bettiol n’était pas loin d’ouvrir le score sur un bon centre de Julien Faussurier. Le coup passait tout près. 0-0 à la pause.
L’OL entamait avec beaucoup d’allant la seconde période et les Lyonnais mettaient de nouveau à contribution Grégory Douard. Loïc Rémy semait la panique dans la défense rennaise puis Grégory Bettiol trouvait une nouvelle fois le portier breton sur sa route. Lyon était finalement surpris peu avant l’heure de jeu sur un corner repris de la tête au second poteau par le défenseur central, Bira Dembélé (0-1).
[IMG40650#R]Les démons des finales de Gambardella perdues ces deux dernières années semblaient ressurgir mais Grégory Bettiol remettait l’OL dans le bon sens avec un coup-franc terrible qui heurtait le bas de la transversale avant de franchir la ligne (1-1). Un but somptueux, le 24e de l’attaquant lyonnais qui rejoint ainsi son homologue de Beauvais, Ahmed Tangeaoui, à la première place du classement final des buteurs.
Rennes était assommé par cette égalisation tonitruante et Lyon profitait de l’excellente entrée en jeu de Karaboué pour enfoncer le clou : à la 78e minute, Romain Beynié adressait un centre fuyant au second poteau repris victorieusement par Anthony Mounier (2-1). Les dés étaient jetés et Anthony Mounier profitait d’un service royal de Karaboué pour signer le doublé et son huitième but de la saison en CFA.
L’OL pouvait fêter dignement ce nouveau titre de champion de France. Un succès qui couronne une année de tout premier plan pour le centre de formation lyonnais.

Retrouvez samedi un resumé vidéo de la finale sur OLWeb Premium


[IMG40651#C]
Sur le même thème