masculins / Barcelone - OL

Barcelone - OL dans la presse

Publié le 11 mars 2009 à 12:00 par BV

La rencontre entre le Barça et l'OL est à la Une de la plupart des quotidiens de ce mercredi 10 mars.

[IMG43678#L]L’Equipe : « Ce soir ou jamais ».
Le quotidien sportif note que, pour réaliser « le plus grand exploit européen de son histoire », l’OL devra avant tout « survivre à la tempête ». « Il est l’heure que Lyon s’arrache à la fatalité des éliminations normales qui font les équipes normales », affirme Vincent Duluc.

Après la prestation réalisée lors du match aller, Cris est confiant : « ce sera une situation plus prévisible et plus facile à gérer. [Car] on est une équipe disciplinée ». Problème pour les Lyonnais, comme le craint le Brésilien, au Camp Nou et avec Iniesta les champions de France pourraient bien retrouver ce soir « un autre Messi et un autre Barcelone ». Il confie également son sentiment que l’OL « est mieux armé que l’an passé à Manchester » : « on sera plus concentrés. La clé, ce sera l’organisation de jeu. C’est plus important que le rendement des uns ou des autres. (…) Il faut jouer ce match comme si c’était le dernier de la saison ».

Face à lui, Cris retrouvera Thierry Henry qui, au match aller, lui avait fait faux bond sur l’égalisation barcelonaise. L’Equipe analyse « la métamorphose » de l’ancien Gunner, dont le jeu, depuis son arrivée en Caralogne, est devenu « plus complet », notamment en défense. Autre duel qui pourrait décider de l’issue de l’affrontement, et décrypté par L’Equipe : Grosso – Messi.


[IMG41305#L]Le Progrès : « Lyonnais, un exploit ! »
Soulignant qu’ « Impossible n’est pas Lyonnais », le quotidien régional relève que s’ « ils parviennent à se lâcher et à faire douter les Catalans, alors tout sera possible ». « Quand ils auront la chance de disposer du ballon, les Lyonnais devront afficher de la suite dans les idées, aller au bout et au but » écrit Christian Lanier qui met en lumière deux éléments-clés issus des rangs lyonnais : Benzema qui « aimerait taper un grand coup » et Juninho qui, « ce soir, n’aura pas 34 ans et affichera l’enthousiasme d’un joueur qui débute ».

Ce soir, Jean-Alain Boumsong aura, lui, la lourde responsabilité de marquer Samuel Eto’o. Un duel qui fait naître une question : Comment marque-t-on son ami d’enfance ; les deux joueurs ont grandi ensemble au Cameroun. « C’est un duel fratricide », confie Boumsong. « C’est mon cousin » lui fait écho Eto’o.

Le quotidien régional ouvre ses colonnes à Xavi, le « crack à la baguette du FC Barcelone ». L’international espagnol décrypte le jeu catalan : « il nous faut le ballon, on tire notre force du jeu court, des passes rapides. La qualité individuelle des joueurs fait qu’on a le potentiel pour jouer de cette façon et pour mettre en difficulté les adversaires. La philosophie du club, c’est de jouer toujours. Il faut être attractif et donner du plaisir aux gens. »


[IMG43679#L]Aujourd’hui en France : « Le salut de Lyon passe par un exploit historique »
Pour le quotidien, l’issue de la rencontre tient dans trois duels-clés : Valdes – Lloris, Iniesta – Juninho et Eto’o – Benzema.

Les entraîneurs des équipes poursuivantes de l’OL en championnat y évoquent également les chances des olympiens de passer : « les Lyonnais ont une très belle carte à jouer » (Paul Le Guen); « L’OL se déplace après deux défaites. Ce n’est pas l’idéal » (Eric Gerets); « Ils vont se qualifier car ils sont capables de marquer » (Alain Casanova); « Ce sera très difficile. Même si Barcelone me semble bon à prendre » (Laurent Blanc); « Lyon a les joueurs pour passer. A un moment donné, il y aura un temps de chance qu’il ne faudra pas louper » (Guy Lacombe).

Le Dauphiné Libéré : « Il faut un exploit ».

Francefootball.fr : « L’OL au pied de l’Everest ».

20 Minutes : « Retour de foi »
Sur le même thème